Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Nomination

Xavier Barth, nouveau président du Collège SNBPE de la région Ile-de-France

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Xavier Barth, nouveau président du Collège SNBPE de la région Ile-de-France

Le mardi 23 juin 2020, Xavier Barth a été élu à l’unanimité, par les adhérents franciliens du Syndicat national du béton prêt à l’emploi, à la présidence du Collège SNBPE de la région Ile-de-France. Il succède à Jean-Paul Lucas dont le mandat vient d’arriver à son terme.

Après une prépa HEC et un diplôme d’école de commerce à l’Institut Commercial de Nancy, Xavier Barth débute sa carrière chez Arthur Andersen, puis chez PricewaterhouseCoopers, cabinets de conseils pour lesquels il réalise plusieurs missions dans de nombreux secteurs. C’est en 1999 qu’il intègre le secteur des matériaux de construction en rejoignant le groupe Holcim devenu en France Eqiom (Groupe CRH). En tant que chef de projet, il y exerce là encore des missions d’expertise en France et en Europe notamment dans le ciment. En 2003, il prend la responsabilité d’un secteur granulats en territoires Nièvre-Val de Loire, puis, en 2005 est nommé directeur de la région Est Granulat d’Eqiom. Il est depuis août 2013, directeur Ile-de-France / Normandie / Ouest, de l’activité bétons d’Eqiom.

Au cours de son mandat, Xavier Barth souhaite maintenir une dynamique de concertation au sein du collège SNBPE Ile-de-France avec les adhérents et aussi aller à la rencontre des entreprises non adhérentes pour mieux connaitre leurs besoins et leur proposer des services de proximité afin de les inviter à rejoindre le syndicat.

Il souligne également que « Les enjeux du Grand Paris et des Jeux Olympiques 2024 sont des défis pour nos entreprises. Nous avons les moyens technologiques, industriels et humains pour les relever, sachant que l’ampleur de ces projets nécessite un dialogue permanent avec les professionnels comme avec les collectivités territoriales en matière de règlementation, de sécurité, de transport et de développement durable. Il est indispensable de travailler sur l’acceptabilité sociétale de nos activités mal connues et parfois caricaturées. Nous devons aussi retrouver un niveau d’activité normal en cette sortie de pandémie Covid-19 » 

Pour conclure, il revient sur la nécessité de poursuivre les engagements de la profession pour réduire toujours plus son empreinte environnementale et favoriser l’économie circulaire.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

La collecte de données à portée de gant

La collecte de données à portée de gant

Utilisable sous la forme d’un manchon fixable sur l’avant-bras, l’appareil connecté Anobi est conçu pour résister aux conditions de travail dans le bâtiment et l’industrie.Plus pratique qu’un smartphone, Anobi a été...

Quand la construction allège son empreinte

Quand la construction allège son empreinte

Hêtre en vue

Hêtre en vue

« Exploiter le potentiel du data analytics dans les bâtiments smart »

« Exploiter le potentiel du data analytics dans les bâtiments smart »