Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Wizzcad se met à disposition de tous les professionnels

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Wizzcad se met à disposition de tous les professionnels

© Wizzcad

Pour accompagner la reprise d’activité du BTP en France dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, la start-up Wizzcad met sa technologie à disposition de tous les professionnels du secteur gratuitement. Elle propose également un webinar dédié.

Wizzcad lance « Reprise Chantier », une application disponible sur tous les smartphones qui permet de digitaliser les formulaires de reprise de chantier validés par le gouvernement (référentiel édité par l’OPBTP). Cette application permet de garantir en temps réel la sécurité de tous les intervenants sur site tout en gagnant un temps précieux pour lancer la reprise des chantiers.

L’application est disponible gratuitement sur les stores (iOS et Android) et via le web : https://wizzcad.com/wizzcad-reprise-chantier/

Concrètement avec Reprise Chantier, les intervenants peuvent remplir les formulaires de sécurité directement sur place depuis leur smartphone. Ces formulaires sont instantanément disponibles pour les coordinateurs sécurité et santé qui peuvent autoriser l’ouverture du chantier à distance si toutes les prescriptions de sécurité liées à la crise sanitaire sont respectées.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

« Porter la qualité du logement dans le débat public »

« Porter la qualité du logement dans le débat public »

« Créé il y a un an, l'Idheal (Institut des hautes études pour l'action dans le logement), structure incubée par Action Logement, a pour objet de produire de la recherche et de la formation sur le thème du logement et entend agir par...

20/01/2021 |
Un projet de ville durable en Chine

Un projet de ville durable en Chine

« Replacer l'homme au centre du projet »

« Replacer l'homme au centre du projet »

Brique : un robot pour bien coller au marché

Brique : un robot pour bien coller au marché