Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Voûte métallique vitrée pour un séminaire

Sujets relatifs :

Voûte métallique vitrée pour un séminaire

© (Doc. S. Chalmeau.)

Cet ancien séminaire rennais, construit par Henri Labrouste au XIX e siècle fit l’objet, dans les années 1950, d’une première opération de restructuration et d’agrandissement afin d’accueillir la bibliothèque municipale et son pendant universitaire. Cette nouvelle intervention de réhabilitation, qui s’est déroulée entre 2009 et 2013, visait à accroître le nombre d’ouvrages et à diversifier les espaces de lecture en profitant du déménagement de la bibliothèque municipale. Point fort du projet mené par l’architecte Bruno Gaudin : la couverture du patio sud, reconverti en salle de lecture. « Le défi de la modernisation d’un bâtiment existant étant de le rendre plus performant, tout en conservant son « genius loci », nous avons conçu une voûte métallique vitrée qui, telle une membrane transparente soufflée devient le symbole d’une relation osmotique avec la ville », précise-t-on chez Elioth.
Dans la pratique, cette couverture de 21 x 28 m, qui repose sur une poutre caisson périphérique posée en rive des quatre murs du patio, se présente comme un « grid shell » homogène dont la forme est celle d’un coussin à double courbure.
Précisions : la forme de cette couverture a été recherchée parmi les surfaces de translation, de manière à pouvoir calepiner la surface avec des vitrages quadrangulaires plans, les éléments structuraux étant, pour leur part, dirigés selon les diagonales en formant des mailles rhomboïdales. La toiture est, par ailleurs, soumise à des contraintes à la fois thermiques, visuelles et acoustiques.
Le confort acoustique est obtenu grâce à l’alternance, dans la couverture, de panneaux opaques avec les modules vitrés, le design de la peau et le filtrage de la lumière, permettant, parallèlement, de contrôler l’éclairage naturel. Côté thermique, l’intégration de brise-soleil, combiné à des double vitrage sérigraphiés, permet à la peau de répondre aux exigences de confort hivernal et estival.

N°333

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°333

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2014 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Le plan BIM 2022 sera porté par ADN Construction

Le plan BIM 2022 sera porté par ADN Construction

L’association pour le développement du numérique dans la construction serait choisie par le gouvernement pour prendre la suite des actions du PTNB. Le numérique, le gouvernement y croit et maintient son soutien. Julien[…]

15/11/2018 | Transition numériqueActualité
Le Cerib et le FCBA forment un guichet unique réaction / résistance au feu

Le Cerib et le FCBA forment un guichet unique réaction / résistance au feu

Édition 2018 des Règles professionnelles toitures et terrasses végétalisées

Édition 2018 des Règles professionnelles toitures et terrasses végétalisées

L’impression 3D acier et le generative design s’installent sur les chantiers

L’impression 3D acier et le generative design s’installent sur les chantiers

Plus d'articles