Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Volet roulant : un équipement qui renforce les performances de la baie

Sujets relatifs :

Volet roulant : un équipement qui renforce les performances de la baie

Le volet roulant diminue sensiblement le temps de pose : un avantage certain pour les professionnels et les particuliers.

© (Doc. Franciaflex.)

À la fois protection physique et occultation mobile, le volet roulant assure un complément d’isolation thermo-acoustique, pris en compte dans les réglementations actuelles et ouvrant droit à un crédit d’impôt.

Occultation totale ou partielle (selon la forme des lames), sécurité et confort d’utilisation font partie des nombreux avantages des volets roulants. Manœuvrés depuis l’intérieur du local avec la possibilité de les motoriser, ils sont utilisés dans de nombreuses applications : fenêtres et portes-fenêtres, magasins, porte de garages, bouclier anti-agressions, sécurité des piscines. Dans l’habitat et le tertiaire, ils assurent un complément d’isolation thermique et phonique à l’ensemble de la baie ainsi que de sécurité anti-effraction. L’isolation thermique et phonique est assurée par le matelas d’air emprisonné dans l’espace entre la fenêtre et le volet.

Outre ces dernières fonctions, il permet une économie de chauffage qui peut atteindre 30 %, la nuit. Dans le cas d’une amélioration des qualités thermiques de l’habitat, la pose de volets roulants peut-être déductible des impôts (voir encadré).

Le bois, préconisé sous certaines conditions

Plusieurs types de volets existent : le volet monobloc, conçu en premier lieu pour la rénovation, qui se place généralement sous le linteau de la fenêtre ou de la porte-fenêtre ou sur le linteau pour préserver le clair de jour ; le volet roulant traditionnel se distingue par la présence d’un coffre – très souvent dans le linteau en maçonnerie – prévu lors de la construction ; le volet de châssis de toit neuf ou ancien fonctionne avec une faible pente ; le volet de toiture de véranda évite l’effet de serre en été, les pertes de chaleur en hiver et protège des vents violents et de la grêle ; le volet asymétrique répond aux réalisations architecturales les plus diverses en trapèze, en arrondi ou de forme angulaire. S’adaptant aisément à tous les formats de tableaux, les volets roulants sont discrets et esthétiques. La variété de leurs matériaux et de leurs coloris permet de les intégrer à tous les styles d’architecture de façades, et bien souvent d’en rehausser le style. Les produits proposés sont généralement conformes au règlement particulier de la marque NF-Fermetures.

Techniquement, ces produits se composent d’un tablier mobile, d’un coffre, de coulisses et d’un mécanisme d’enroulement manuel ou motorisé. Les tabliers sont constitués de lames autoporteuses enfilées les unes dans les autres.

Afin d’éviter leur déplacement latéral, elles sont arrêtées en bout par agrafage, sertissage ou encochage. Les lames double paroi peuvent être dotées de fentes d’ajours – occultables en position totalement fermée – permettant de doser la lumière. Équipée de butées d’arrêts sous linteau, la lame finale donne une bonne rigidité à l’ensemble et disparaît visuellement quand le volet est ouvert. Dotée d’un joint d’étanchéité, cette lame complète la fonction isolation du volet en position fermé.

Les volets les plus utilisés sont constitués de lames en PVC ou en aluminium, matériaux qui évitent le contraignant entretien des volets en bois (ponçage et lasure). Toutefois, le bois est toujours apprécié pour son charme rustique et sa bonne isolation au froid et au bruit. La largeur des lames est d’environ 35 mm et leur articulation et leur liaison sont assurées par des agrafes en acier galvanisé. À noter que les volets en bois sont toujours préconisés sous certaines conditions. Par exemple, le pin d’Orégon est utilisé pour ses qualités de résistance aux parasites et son caractère imputrescible. Les lames doivent être impérativement traitées hydrofuge, fongicide et imputrescible et deux couches de lasure sont nécessaires pour la finition. Malgré cela, il est indispensable d’entretenir régulièrement le tablier.

Les lames PVC sont réputées pour leur attractivité économique et leur entretien relativement facile. Les teintes les plus courantes sont le blanc, l’ivoire, le brun et le ton bois. Les couleurs sombres résistent moins bien aux rayons ultraviolets et accumulent plus facilement la chaleur, cause de déformations des lames. La pollution (urbaine et atmosphérique) associée aux ultraviolets restreint la durée de vie d’un volet en PVC. Disponibles dans des sections de 35 à 65 mm environ, ces lames sont inadaptées à la protection des biens et des personnes et pour les grandes surfaces dont la largeur est supérieure à 2,50 m.

Les lames en aluminium,plus solides et dissuasives

Les lames aluminium profilées ou extrudées sont appréciées pour le choix des couleurs, des dimensions, des épaisseurs, des types de profils. Les premières sont obtenues par pliage d’un feuillard en aluminium. Les versions monoparois sont abandonnées aujourd’hui – en neuf – au profit des lames double paroi creuses ou injectées de mousse. Afin de respecter la réglementation thermique 2000 ou 2005, les profilés en aluminium peuvent comporter une rupture de pont thermique entre leurs deux faces. Le remplissage des profilés – aluminium ou PVC – avec de la mousse de polyuréthanne n’apporte rien en terme de rupture thermique. En revanche, il est important, pour assurer la stabilité en torsion des lames, de réduire le bruit du tablier lors des manœuvres du volet, éviter les bruits gênants liés au vent en offrant un petit complément d’isolation thermique et phonique. Certaines lames peuvent être injectées de résines de synthèse afin d’accroître considérablement la rigidité de l’ensemble. Les lames extrudées sont obtenues par injection d’aluminium dans un moule dessinant la forme de la lame. Ce procédé de filage apporte plus de matière au profil et, par conséquent, une rigidité accrue, notamment pour les applications nécessitant une grande dimension. Ces lames existent en différentes sections qui varient en fonction des dimensions à traiter et du degré de résistance mécanique souhaité. Leur qualité est proportionnelle à l’épaisseur de la feuille ou de la nervure en aluminium, de la densité de la mousse et du traitement de surface. Une importante épaisseur de matière permet de réaliser des lames jusqu’à 4,50 m environ. Pour préserver durant de longues années leur aspect et toutes leurs caractéristiques, les lames sont revêtues d’un laquage – dans différents coloris – complété d’un traitement anti-ultraviolets. Elles offrent une bonne résistance aux vents, néanmoins pour améliorer le classement Vemcros du volet (voir encadré), elles peuvent être équipées de crochets antitempête. Pour une sécurité renforcée, les lames en aluminium sont plus solides et plus dissuassives que celles en PVC, en cas de tentative d’effraction. En se fermant automatiquement à la fermeture du volet, les verrous automatiques qui équipent la dernière lame s’opposent au soulèvement du tablier. Une contre-lame finale évite les tentatives de crochetage. On peut noter que certaines lames en acier pleines et de forte section répondent à de hautes exigences de sécurité, notamment les protections pare-balles.

Silence de fonctionnement provenant des coulisses

Assurant le guidage latéral du tablier, les coulisses sont équipées de joints qui contribuent au fonctionnement silencieux du tablier et à l’étanchéité de la lame d’air entre volet et menuiserie. La profondeur des coulisses est adaptée à chaque type de lame. Elles peuvent être fixes, amovibles ou articulées, l’articulation permettant de positionner et d’immobiliser le tablier en projection. Cette dernière peut être simple ou brisée lorsque la fenêtre comporte une barre d’appui. La manœuvre de mise en projection peut s’effectuer soit après ouverture de la fenêtre, avec éventuellement compas sur le meneau, soit de l’intérieur. L’ajout de clips antitempête dans les coulisses renforce la tenue du tablier en cas de vents forts. Des joints longitudinaux dans le profilé des coulisses assurent une « certaine étanchéité » de l’ensemble volet, tout en évitant les bruits de frottements du tablier.

Les joints à brosse s’usent rapidement et laissent passer la poussière. Les joints durs coextrudés (ou revêtus d’un matériau plus souple et de bonne glissance) sont plus durables et assurent une meilleure étanchéité à l’air.

Le coffre, qui accueille le volet et le mécanisme de manœuvre, peut être intégré à la maçonnerie, à la menuiserie ou posé indépendamment sur le linteau, en tableau ou sous le plafond. Pour répondre à la réglementation thermique actuelle qui prend en compte l’ensemble menuiserie et volet, les coffres sont de plus en plus souvent intégrés dans l’ensemble bloc-baie. Ainsi, les ensembles de volets roulants sont le plus souvent livrés directement aux fabricants mais sont toujours fabriqués sur mesure et livrés sur chantier dans le cas de rénovations où les menuiseries sont conservées.

Dans la maison individuelle neuve, des caissons monolithes de grande longueur formant linteau, maçonnés ou en terre cuite, sont toujours proposés. Destinés à recevoir le mécanisme du volet roulant, ils se posent sur tout type de maçonnerie traditionnelle avec isolation par l’intérieur ou de type monomur en terre cuite. Par leur fonctions, les coffres des ensembles de volets présentent des inconvénients : fente de passage du tablier et passage d’air, pont thermo-phonique avec l’extérieur ou transmission du bruit du mécanisme de manœuvre. La durabilité et les performances au vent, au feu ainsi que le respect des dernières réglementations acoustiques et thermiques sont garantis par un Avis technique délivré par le groupe spécialisé n°16.

Trois manœuvres possibles

De plus en plus, les coffres sont réalisés en « planches » en PVC rigide double paroi, avec ou sans isolation intégrée. Résistant à la tempête et à la grêle, le matériau utilisé doit être insensible aux rayons UV et éviter le farinage. Il existe également des coffres en aluminium intégrant l’ensemble des mécanismes qui se posent dans un linteau extérieur ou s’habillent en intérieur, d’un coffre menuisé. Monté dans le coffre, l’axe d’enroulement peut être équipé (selon le type de tablier, de sa surface et du mécanisme utilisé) d’un ressort de compensation aidant à équilibrer la charge lors des manœuvres de montée et de descente.

Très diversifiés, ces systèmes de manœuvre peuvent être ­manuels – par tringle oscillante à manivelle, sangle ou treuil – ou électriques individuels ou groupés. Ils offrent l’avantage de permettre la manœuvre du volet roulant depuis l’intérieur du local et d’éviter l’ouverture de la baie.

Les manœuvres manuelles démultiplient la force de celui qui les actionne par un jeu de transmission mécanique de mouvements. Une main suffit pour la manœuvre d’une sangle guidée par un enrouleur. La rotation de la manivelle actionne l’enrouleur par l’intermédiaire d’un cardan. En fonction de la dimension et du poids du tablier, il est parfois nécessaire d’équiper l’arbre d’un système de compensation. La motorisation de volets roulants, par moteur linéaire intégré dans l’axe d’enroulement, représente un plus en confort d’utilisation. La commande peut se faire à proximité de la baie (filaire ou infrarouge sans fil) ou à distance (radio). Les commandes électriques par inverseur – généralement par interrupteurs à trois position : montée, descente, arrêt – permettent d’actionner des poids très importants. Elles sont adaptées pour des baies de grandes surfaces ou des utilisations tertiaires, industrielles ou commerciales.

De plus, des automatismes permettent d’actionner les volets roulants en fonction de l’ensoleillement, de la force du vent… même en l’absence d’occupants dans les locaux. Au prix de quelques modifications uniquement dans le coffre, les commandes électriques et les automatismes peuvent être montées aisément sur des volets à manœuvre manuelle déjà installés.

FabricantServ. Lect.ProduitMatériauLongueur maximum(cm)Section du coffre(H x L/cm)CouleursAffaiblissement acoustiqueCoefficient U de transmission thermique (W/m².K)Observations
Alphacan Profilés533LucorollPVC rigide double paroi avec ou sans isolation intégrée250 300Mini : 16,9 x 19,6Maxi :22,5 x 25,05Blanc, gris, beige14,319,51,9 à 4,3Face avant clippée formant trappe
Deceuninck534StorboxPVC extrudé, embouts ABS15 x 19,5 ou 20 x 22blancPose sur linteau
Plastival535CRX 140PVC rigide double paroi avec ou sans isolation intégrée24019,2 x 26,2Blanc, vert, rouge, jaune, bleu, gris, beigeRw = 46 dB0,8 à 1Emprise du coffre de 14 cm sur la hauteur de la baie
536CVIPVC rigide double paroi avec ou sans isolation intégrée300 (1 tablier)250 (2 tabliers)17 ou 21 x 24Blanc azuré, blanc cassé, ton pierre, grisJusqu’à 45 dB1,44 à 2,43Emprise du coffre de 14 cm sur la hauteur de la baie
Tryba537VS, VI, VEPVC300Blanc satinéPar polystyrène et isolant bitume
Retrouvez ces coffres de volets roulants sur le site Internet www.batiproduits.com
Fabricant de volets roulantsServ. Lect. ProduitMatériau des lamesLames du tablier(H x ép./mm)Dimensions volets(H x L/cm)Couleurs des lamesManoeuvre
Ageda502Volets roulantsPVC ou aluminiumH = 40 ou 55 (PVC)H = 42 ou 55 (aluminium)Maxi : 300 x 450Blanc, marron, gris (PVC)blanc, crème, marron, gris argent, faux bois (aluminium)Sangle, chaînette, tringle oscillante ou manœuvre électrique
Bubendorff503Tradi IDPVC ajouré ou aluminium avec mousse PUH = 40, 50 ou 55 ép = 8 ou 13Maxi : 300 x3 40Mécanique ou électrique télécommandée
504Bloc Classic RénovationPVC ou aluminium avec ou sans mousse PU32 ou 40 x 8Maxi : 250 x 250Sangle, treuil ou manœuvre électrique
Caib505Volet roulantPVC ou aluminiumMini : 205 x 170Maxi : 246 x 210Blanc, beige, gris (PVC)marron (aluminium)Motorisation, commande filaire ou radiocommande
France Fermetures506VillarolPin d’Orégon, PVC ou aluminium avec ou sans mousse PUH = de 40 à 65 et ép = 9, 14 ou 15 selon matériauxMaxi : de 280 x 150 à 300 x 400, selon les lamesBlancTringle
507VillanovaPVC ou aluminium avec ou sans mousse PUH = de 37 à 44 ép = 8,Maxi : de 280 x 150 à 300 x 400, selon les lamesBlancTringle
Franciaflex508Trad’easyPVC ou aluminium avec mousse PUH = 37, 55 (PVC)H = 37, 44, 55 (aluminium)De 100 x 60 à 280 x 260BlancSangle, treuil ou manœuvre électrique à commande filaire ou radiocommande
509VR IntégrablePVC ou aluminium avec mousse PUH = 37 joint antibruitMaxi : 295 x 25012 colorisTreuil, sangle, manœuvre électrique à commande filaire ou radiocommande
Griesser510Alucolor SystemAluminium double paroi41 x 8En ogiveMini : 40 x 40Maxi : 270 x 340Blanc, beige, gris, marron, gris métalliséManivelle, interrupteur ou radiocommande
Grosfillex Arban511GX-VREPVC ou aluminium37 x 8Largeur maxi : 180BlancTringle, motorisation (en option)
Harol512OB 440PVC ou aluminium double paroi, isolation polyuréthanne injectée43,2 x 7,8 (PVC),39,5 à 48,4 x 7,8 à 8,7Sur mesureBlanc et toutes teintes RALSangle, manivelle, ressort ou motorisée
Horizon513VisionPVCH = 55Maxi : 350 x 300Sangle, tringle oscillante
Les Zelles514Eclipse (pour menuiseries LZ)PVC ou aluminium avec mousse isolante intégrée37 x 8Maxi : 200 x 260BlancSangle, tringle oscillante, moteur électrique
515Luna (pour menuiseries LZ ou Duale)PVC ou aluminium avec mousse isolante intégrée37 x 8Mini : 260 x 50 à 160 (PVC)Maxi : 260 x 160 à 200 (Aluminium)BlancTringle oscillante ou moteur électrique
Maugin516VR 3 APVC ou aluminium37 x 8,7134 x 119BlancSangle, tringle oscillante, motorisation
Minco517Coffre intérieurPVC ou aluminium double paroi, isolation injectéeÉp 42 (PVC)ép 40 ou 51 (alu)Mini : 75 x 80Maxi : 245 x 300Blanc, beige, gris (PVC et alu), bronze, alu, rouge, vert, bleu (alu)Tringle ou électrique
Oxxo518CVR EclipsePVC ou aluminium double paroi, isolation injectée37 x 8Mini : 25,7 x 120,7Maxi : 120,7 x 190 (PVC) ou 252 (aluminium)Blanc, bris, beigeSangle, treuil ou radiocommande
Profalux519TrapèzeAluminium avec mousse PU.Lames obliquesH = 3790 à 300 x 90 à 250Plaxé bois, blanc, gris, marron, beige, vertMotorisation, commande filaire ou radio
520VisioPVC ou aluminium avec mousse PU.Lames plates ou bombéesH = 39, 40, 41x8 (PVC) H = 39, 40, 41x8 et 55x13 (aluminium)Maxi : 300x305Blanc, beige, gris (PVC)Plaxé bois, blanc, gris, marron, beige, bronze, vert (aluminium)Motorisation, commande filaire ou radio
Sepalumic521Série 2400Aluminium laquéH = 44, 60,5, 55, 77 (double paroi)ou 77 (simple paroi)Maxi : 250 x 240 à 250 x 340BlancManivelle ou motorisation
Soliso Europe522SolirolPVC ou aluminium simple ou double paroi, pin d’Orégon à vernirMini : 75 x 80Maxi : 305 x 450Blanc, beige, gris (PVC) et 12 couleurs (alu)Sangle, treuil avec retardateur d’effraction, tirage direct, électrique
Soprofen523Chrono VRX RénoPVC ou aluminium avec mousse PU37 x 9 ou 50 x 13L maxi : 180 (PVC)L maxi : 240 (aluminium)Blanc, beige, grisSangle, chaînette, tringle oscillante
524Chrono VX et M-VXPVC ou aluminium avec mousse PU37 x 9 ou 50 x 13H maxi : 270L maxi : 300Blanc, beige, grisSangle, chaînette, tringle oscillante, commande à clé, radiocommande programmable
525Déco’Stic VEPVC ou aluminium avec mousse PU moustiquaire en fibres de verre revêtu plastique37 x 9 ou 50 x 13H maxi : 150 (PVC) ou 240 et 260 (aluminium)L maxi : 200Blanc, brunSangle, treuil, commande à clé, radiocommande, horloge programmable
Stores de Tournus526VR MonoblocPVC ou aluminium laqué37 x 8Maxi : 300 x 180 (PVC)Maxi : 300 x 300 (aluminium)Blanc, gris (PVC)blanc, brun, gris (aluminium)Sangle, treuil ou motorisation
Tepsol527AlumeticAluminium double paroi55,3 x 14Maxi : 250 x 500Thermolaqué gamme RALSangle, tringle oscillante, treuil ou électrique
528Super CompletAluminium double paroi55,3 x 14, orientableMaxi : 250 x 250Thermolaqué gamme RALManivelle ou électrique
Veka529Volet roulant extérieurPVCH = 37 ou 52Maxi : 225 x 250 (en 37)Maxi : 290 x 250 (en 52)24 teintesTreuil, manœuvre électrique à commande filaire ou radiocommande
530V. R.PVC ou aluminium52 x 14 (PVC)37 x 8 (aluminium)Maxi : 246 x 200 (PVC)Maxi : 246 x 348,6 (alu)24 teintesSangle, tringle, manœuvre électrique
Velux531SSLAluminium avec mousse PUJoint de caoutchouc entre lamesDe 98 x 55 à 140 x 134Gris foncéMotorisation radiocommandée
532SCLAluminium avec mousse PUDe 98 x 55 à 140 x 134Gris foncéTringle sur le dormant ou électrique
Retrouvez ces volets roulants sur le site Internet www.batiproduits.com.
Après essais normalisés, le niveau de chaque caractéristique est indiqué par un chiffre qui situe les performances des fermetures mises en œuvre dans les conditions normales de chantier
V : résistance au vent E : enduranceM : effort de manœuvreC : résistance aux chocs R : comportement à l’ensoleillement 0 : occultation S : corrosion
Classe VCharges en Pa
V1150
V2250
V3400
Classe ENombre de cycles
E17 000
E210 000
E314 000
Classe MEffort de manœuvre (daN)Treuil à manivelleEffort de manœuvre (daN) Corde, cordon, sangle, chaînette
M138
M21,55
Classe CChoc dur :hauteur de chute (cm)Choc mou :hauteur de chute (cm)
C13045
C24560
C34575
Classe RConforme à la norme NF P 25-353
Classe OEn cours de définition
Classe SAspect intérieur (durée d’exposition au brouillard salin en h)Aspect extérieur (durée d’exposition au brouillard salin en h)Fonctionnement (durée d’exposition au brouillard salin en h)
S1249696
S248240240

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

L’étanchéité sur tous les tableaux

L’étanchéité sur tous les tableaux

Louineau lance PrecWood 1400, un précadre en acier galvanisé garantissant la gestion de l'étanchéité des menuiseries dans les constructions bois, notamment de grande et moyenne hauteur.La gestion de l’étanchéité des...

29/10/2020 | Produit
La terre cuite fait le mur

La terre cuite fait le mur

Saint-Gobain s’embarque dans le plan de relance

Saint-Gobain s’embarque dans le plan de relance

Wall.0  Concept de façade modulaire en bois zéro carbone

Wall.0 Concept de façade modulaire en bois zéro carbone