Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Dossier

Vigik : plus de 30 400 logements sociaux déjà équipés

Sujets relatifs :

Vigik : plus de 30 400 logements sociaux déjà équipés

Avec le dernier décret applicable depuis janvier, le bailleur est tenu d’installer et d’entretenir l’éclairage et les systèmes limitant l’accès aux parties communes. Cette réglementation le confronte à de nouvelles responsabilités car il doit s’interroger sur les choix techniques de mise en œuvre pour faire face aux problèmes de démarchage ou d’insécurité.

© (Doc. Cogelec.)

Protéger, surveiller ou encore restreindre l’entrée d’un édifice ou d’un logement sont aujourd’hui possibles grâce au contrôle d’accès multiservice Vigik. Ce badge, véritable clé contenant des informations totalement sécurisées, est construit autour d’une architecture de carte à puce sans contact.

Conçu et développé par La Poste, Vigik est un système de contrôle d’accès pour immeubles d’habitation. Son principe de fonctionnement repose sur trois éléments : un badge ou clé électronique sans contact qui transporte le droit d’accès, un lecteur et une centrale de commande avec programmateur intégré (ou séparé pour la gestion de plusieurs installations). Vigik apporte des solutions aux problèmes d’accès réguliers des prestataires dans les parties communes. Il supprime l’usage des passes et les remplace par un badge sans contact infalsifiable, à validité limitée, qui doit être rechargé avant chaque vacation. Les allées et venues sont ainsi régulées : le gestionnaire d’immeubles sélectionne lui-même les prestataires de services qui seront autorisés à entrer ou non dans les immeubles. Ce système peut être utilisé par tous les prestataires appelés à intervenir dans les parties communes : distribution du courrier, entretien des installations de chauffage, d’ascenseurs, d’électricité, de télécommunications, relevé des compteurs, nettoyage… Toutefois, ce système peut rencontrer certaines limites : dans des immeubles sans gardien et en cas d’urgence par exemple, le personnel de secours, pas forcément autorisé, ne peut pas toujours procéder aux interventions.

Date et plage horaire d’accès sont déterminées par un algorithme cryptographique

Fonctionnant avec une carte à puce rechargeable utilisant le standard ISO 14 443 et une identification RSA (1), le système Vigik certifie par un algorithme cryptographique la date et la plage horaire d’accès. L’agent de l’entreprise de service présente son badge à quelques centimètres d’un lecteur, à l’entrée de l’immeuble. La centrale située à l’intérieur vérifie les données du badge sans contact (services, dates et plages horaires), puis commande l’ouverture de la porte. La clé électronique reste active très peu de temps (de quelques heures à trois jours maximum) avant de s’invalider automatiquement en fin de mission et de devenir inutilisable jusqu’à sa prochaine initialisation. En cas de perte ou de vol de clés, le gestionnaire n’a pas à intervenir, car les badges se désactivent immédiatement une fois la plage horaire autorisée dépassée. Le gestionnaire programme en une seule opération l’accès de ses prestataires de services. À tout moment, il peut annuler une autorisation et la personne ne peut plus pénétrer dans l’immeuble, même si son badge est actif. En France, plus de 643 villes possèdent au moins un immeuble doté du système Vigik et le seuil des 30 400 immeubles équipés a été franchi fin janvier 2003. L’adaptation de Vigik est également étudiée pour d’autres pays.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

RE2020 : tout savoir sur les bâtiments demain

Dossier

RE2020 : tout savoir sur les bâtiments demain

Le gouvernement a annoncé les grandes lignes directrices de la RE2020. A noter, la prise en compte de l’impact carbone sur l’ensemble du cycle de vie du bâtiment, y compris ses phases de construction et de démolition, la disparition...

Centres aquatiques (5/5) - Inspirer, expirer

Dossier

Centres aquatiques (5/5) - Inspirer, expirer

Centres aquatiques (4/5) - Produire et récupérer des calories

Dossier

Centres aquatiques (4/5) - Produire et récupérer des calories

Centres aquatiques (3/5) - Garantir une eau saine

Dossier

Centres aquatiques (3/5) - Garantir une eau saine