Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Ventilation naturelle sur le pôle universitaire de Toulon

Sujets relatifs :

Ventilation naturelle sur le pôle universitaire de Toulon

© (Docs. Agence ANMA.)

Le nouvel équipement universitaire qui répond au label THPE 2005 bénéficie d’un renouvellement d’air naturel optimisé par la création d’un cheminement traversant et de cheminées solaires.

Au cœur de la démarche environnementale de l’agence d’architecture Nicolas Michelin, le principe de ventilation naturelle vient d’être mis en œuvre sur le nouveau pôle universitaire de Toulon (83). Le but : combiner un renouvellement d’air optimal et des coûts d’exploitation réduits.

Véritable défi pour les bureaux d’études CET Ingénierie et Franck Boutté Consultants, il a conduit au développement d’une solution sur mesure au terme d’études de simulation aéraulique complexes et d’essais en laboratoire.
Ce nouvel équipement, qui regroupe l’Institut Ingémédia, la Maison de la recherche euroméditerranéenne et l’Institut de la mer, est implanté en centre-ville sur l’ancienne « Dalle des ferrailleurs » surmontant un parking enterré. Son organisation se traduit par une partie socle (RDC et R+1), qui regroupe les grands volumes du programme (amphithéâtre de 300 places, salles de 150 places, studio de production), et une partie aérienne, composée de 3 plots de 6 niveaux chacun, dans lesquels sont distribués salles de cours et bureaux.
Sur l’ensemble du projet, seuls les « plots » sont traités en ventilation naturelle. Le taux moyen d’occupation des locaux (60 personnes maximum) et leur répartition autour de circulations centrales permettent, en effet, d’optimiser le parcours de l’air, en respectant les débits hygiéniques de la réglementation, avec un minimum de 2 volumes/h et un optimum de 25 m 3 /h/personne. Dans le socle, où les contraintes de renouvellement liées à la forte occupation des locaux s’avéraient trop élevées, c’est une ventilation double flux qui a été installée.
Le système de ventilation naturelle est développé de manière identique dans les trois plots, à l’exception des salles donnant sur l’avenue Franklin-Roosevelt qui, pour des questions de confort acoustique, sont traitées avec de l’air soufflé mécaniquement depuis la toiture, mais extraites en ventilation naturelle. Le procédé consiste à prendre l’air neuf en façade, à le faire circuler à l’horizontal dans les étages, puis à l’extraire en toiture par le biais d’une cheminée solaire. Tenant compte de la direction des vents dominants, les prises d’air neuf sont installées sur les faces est et ouest où elles sont intégrées en allège des menuiseries dans des caissons préfabriqués. Faisant l’objet d’un traitement architectural spécifique, afin de donner une lecture homogène à l’enveloppe, ces derniers sont réalisés à l’identique au moyen de grilles à ventelles, le nombre d’entrées d’air étant modulé de 1 à 4, selon le taux d’occupation des locaux. Le cheminement de l’air se poursuit dans les plénums des circulations, via des gaines horizontales.
Situées en imposte des portes, des grilles de transfert assurent un échange entre locaux et circulations. Les gaines horizontales, dont les diamètres atteignent jusqu’à 430 mm, débouchent via des clapets coupe-feu sur un conduit vertical mutualisé. L’inclinaison terminale de cette cheminée est utilisée en mini-serre, afin de piéger le rayonnement solaire et d’augmenter la différence de température entre l’air extrait et l’extérieur.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°332

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2014 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Panneaux solaires hybrides, la quête du rendement

Panneaux solaires hybrides, la quête du rendement

Avec moins d'encombrement et un meilleur rendement, les solutions solaires de production d'électricité et de chaleur ont le vent en poupe. Mais leur pertinence économique face au photovoltaïque seul n'est[…]

02/07/2019 | ChantierTechnipédia
Lille investit dans sa Bourse

Lille investit dans sa Bourse

Un écrin design au double mur de béton

Un écrin design au double mur de béton

Inauguration de L'Arbre blanc, à Montpellier

Inauguration de L'Arbre blanc, à Montpellier

Plus d'articles