Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Vague de béton verte sur le campus de Marne-la-Vallée

Sujets relatifs :

Vague de béton verte sur le campus de Marne-la-Vallée

© Doc. Luc Boegly

Une dalle de béton dissimulée sous une nappe verte, formant un long tapis végétal déployé entre les différents lieux d’enseignement scientifique et de recherche du campus de Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne)… Tel est le bâtiment imaginé par l’architecte Jean-Philippe Pargade (avec le bureau d’études SNC-Lavalin), afin d’offrir aux professionnels et aux étudiants de l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar), de l’École des ponts ParisTech, du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) et de l’Institut d’urbanisme de Paris, bureaux, laboratoires, centre de conférences, etc. Pour regrouper ces différentes fonctions au cœur de ce territoire vallonné et ponctué d’éléments architecturaux hétérogènes, le maître d’œuvre a opté pour « un travail sur le vide ». Le nouveau lieu de centralité du cluster se compose d’une colline aux courbes sinusoïdales. Une sorte de passerelle en béton longue de 200 mètres culminant à 12,50 mètres, creusée de failles et entièrement recouverte de jardins en lanières, qui vient coiffer les quelque 40 000 m2 de surface plancher qu’occupent les espaces. Ce vallonnement subtil résulte d’une contrainte spécifique : « des hauteurs de plafond qui varient selon que l’on se trouve dans le restaurant, les laboratoires ou sur la plateforme d’essai », précise Caroline Rigaldiès, associée de l’agence Pargade. Cette promenade suspendue réalisée d’une seule pièce constitue par ailleurs une prouesse technique. « Pour conserver son caractère unitaire, il fallait éviter notamment les coupures dans la ligne de voûte qu’auraient engendrées, tous les 40 mètres, des joints de dilatation, poursuit l’architecte. La partie centrale repose ainsi sur des poteaux encastrés dans la dalle béton ; les parties latérales, sur des appuis glissants qui absorbent les dilatations. » Labellisé basse consommation, ce bâtiment tapi sous la vallée est un efficace faire-valoir pour les recherches liées au développement durable que l’on conduit dans ses murs.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°340

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2015 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

1er programme certifié « NF Habitat HQE Ville de Paris »

1er programme certifié « NF Habitat HQE Ville de Paris »

Énergie, économies, qualité de vie et respect de l’environnement sont autant de domaines dans lesquels cette réalisation exemplaire, présentée ce jeudi 18 avril dans le 12ème arrondissement,[…]

Décret Tertiaire : les acteurs de l’efficacité énergétique saluent la concertation

Décret Tertiaire : les acteurs de l’efficacité énergétique saluent la concertation

La numérisation au bon secours de Notre-Dame

La numérisation au bon secours de Notre-Dame

Notre-Dame : « Les travaux de rénovation sont la cause de trois quart des incendies des bâtiments historiques » Claude Delahaye (Verspieren)

Notre-Dame : « Les travaux de rénovation sont la cause de trois quart des incendies des bâtiments historiques » Claude Delahaye (Verspieren)

Plus d'articles