Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Une voie contre l'obsolescence programmée

Anne-Élisabeth Bertucci
Une voie contre l'obsolescence programmée

La réversibilité oriente les choix constructifs vers des systèmes plus souples qui libèrent l’espace afin de mieux pouvoir le réagencer et à moindre frais, dans le futur.

© Jean-Pierre Porcher

Les acteurs de la construction se lancent dans des opérations réversibles à vocation de démonstrateurs afin de valoriser leurs bâtiments sur le long terme. Hors des standards, la conception exige toutefois de trouver des points communs entre tous les usages envisagés.

Dans le tertiaire, la durée de vie d'un bâtiment neuf est estimée aujourd'hui à dix ans, contre trente à quarante ans par le passé. Les raisons de ce changement ? Une accélération globale des modes de vie et de travailler qui le rendent très rapidement obsolète. Or, en parallèle, la demande de logements est toujours plus forte dans des métropoles où les promoteurs concentrent leur production sur le marché du[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°382

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2019 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Grilles et clôtures (1/2) - Délimiter sans dénaturer

Enquête

Grilles et clôtures (1/2) - Délimiter sans dénaturer

Le secteur de la sécurité dite « passive » répond aux demandes de renforcer la sécurité, sans sacrifier la qualité esthétique. Matériaux, formes, teintes, toutes les ressources[…]

27/03/2020 | Innovation
Grilles & clôtures (2/2) - Quand haute résistance rime avec esthétique

Enquête

Grilles & clôtures (2/2) - Quand haute résistance rime avec esthétique

L'autonomie à l'échelle de l'îlot urbain

L'autonomie à l'échelle de l'îlot urbain

Le béton de chanvre prend de la hauteur

Le béton de chanvre prend de la hauteur

Plus d'articles