Une verrière contemporaine pour l’Hôtel-Dieu de Lyon

Félicie Geslin

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Une verrière contemporaine pour l’Hôtel-Dieu de Lyon

La première tranche des travaux de ce vaste ensemble lyonnais, classé Monument historique depuis 2010, s’est achevée récemment. Au nombre des interventions d’envergure qui ont été menées par l’agence AIA Life Designers et Didier Repellin, architecte en chef des Monuments historiques, une verrière contemporaine est venue couvrir la Cour du Midi (A). Une intervention qui participe de la libération de 8 000  m² d’espaces publics au sein de ce complexe associant bâtiments des XVIIe, XVIIIe et XIXe  siècles – la cour faisant ainsi office de zone de chalandise couverte. « Au plan technique, l’enjeu était que ce dôme verrier ne repose pas sur l’existant et constitue un système autostable », explique l’ingénieur structure Pierre Chassagne (AIA Ingénierie). Il fallait également composer avec la configuration trapézoïdale de la cour, entourée de façades différentes et de corniches à altimétries variées. La toiture, qui intègre 306  panneaux de verre feuilleté (dont pas un seul n’est identique), repose ainsi sur six poteaux circulaires de 50  cm de section et 16  à 18  m de hauteur. Elle présente une structure triangulée à inertie variable (B), caractérisée par un principe de diagonales – une trame orthogonale n’étant pas envisageable. Les éléments verriers ont été fabriqués et pré-assemblés en atelier, puis raccordés par soudure sur le chantier. Le décollement de la verrière de 40  cm par rapport au bâti permet une ventilation naturelle de la cour et une gestion des eaux pluviales, récupérées au moyen de petits caniveaux qui épousent le contour de la voilure.


A

B

Nous vous recommandons

Saint-Gobain prévoit la construction d'un campus étudiant en terre excavée

Saint-Gobain prévoit la construction d'un campus étudiant en terre excavée

Le constructeur veut valoriser la terre, déchet du BTP, pour en faire du béton dans le cadre de l'édification d'un campus étudiant à Marseille.Saint Gobain expérimente la construction en terre excavée à Marseille. L'entreprise entend...

Bâtir pour le climat : "la REP ajoute du sens à notre métier"

Evénement

Bâtir pour le climat : "la REP ajoute du sens à notre métier"

Le soleil réinvente l'eau chaude

Le soleil réinvente l'eau chaude

Quand l'électricité sort de cellules

Quand l'électricité sort de cellules

Plus d'articles