Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Une tour « végétalisée » haute de 50 m

Sujets relatifs :

Une tour « végétalisée » haute de 50 m

© (Doc. Édouard François.)

Le programme M6B2 de la ZAC Paris Rive Gauche, (Semapa, xiii e arr.), comprend la construction de quatre bâtiments (R+17, R+9, R+7, R+5) de logements sociaux et étudiants, un foyer de jeunes travailleurs avec 92 chambres, une crèche de 250 m 2 et des commerces en rez-de-chaussée, ainsi qu’un parking souterrain. Le projet, qui sera certifié H&E (Habitat & environnement) et labellisé BBC Effinergie (consommation énergétique 50 KWhep/m 2 Shon.an), prévoit également la mise en œuvre de 450 m 2 de panneaux photovoltaïques sur les quatre édifices.
La « Tour de la Biodiversité » constitue, avec ses 17 étages, la pièce maîtresse de cet ensemble immobilier. Le bâtiment, qui bénéficie d’une dérogation au plafond parisien des 37 m, est en effet « la première tour de logements de 50 m construite à Paris, depuis les années 1970 », souligne-t-on chez Bouygues Bâtiment IDF.
Elle abritera 95 appartements, dotés de balcons filants (1 800 m 2 ) en plein ciel, et sera, autre particularité, « végétalisée » à l’aide d’espèces issues de milieux sauvages (285 arbustes), préparées par l’École d’horticulture et d’aménagement du paysage du Breuil. « La tour sera ainsi semencière, explique l’architecte Édouard François, en permettant aux vents de diffuser des graines dans son environnement immédiat, devenant ainsi un outil d’aménagement, mais aussi de régénération à l’échelle de la métropole parisienne sur laquelle elle distillera une aura green », favorisant la biodiversité. Elle sera habillée d’un revêtement de titane, générant des effets de moirage qui contribueront à créer un aspect changeant.
Le cœur d’îlot s’étend, quant à lui, comme une prolongation de la façade végétale, drapant jusqu’aux pieds des autres bâtiments, plus bas, aux géométries franches et aux façades métalliques (zinc, aluminium), tenant les angles de rues. La présence des voies ferrées SNCF et d’une future voie TGV sous l’ensemble immobilier a, par ailleurs, conduit les équipes de Bouygues Construction à installer des boîtes à ressort afin d’éviter, aux résidents, les désagréments sonores. Livraison 2015.

N°330

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°330

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2014 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Qualité de l’enveloppe : le signal d'alarme est tiré

Qualité de l’enveloppe : le signal d'alarme est tiré

Le Groupe de travail sur la qualité de l'enveloppe (GTQE) du Pôle de compétitivité Fibres-Énergivie publie un livre blanc en faveur d’une enveloppe performante pour un bâtiment sain et[…]

Finalcad lève 40 millions de dollars

Finalcad lève 40 millions de dollars

Du vitrage collé sur châssis bois pour menuiseries extérieures

Du vitrage collé sur châssis bois pour menuiseries extérieures

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Enquête

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Plus d'articles