Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Une signalétique hospitalière compréhensible par tous

Sujets relatifs :

Une signalétique hospitalière compréhensible par tous

La signalétique du nouvel hôpital de Marne-la-Vallée se distingue par sa lisibilité, sa simplicité et son codage en relief. Elle est le fruit des recommandations de la loi « accessibilité » de février 2005 et du travail mené par le BET Locomotion avec de nombreuses associations.

Selon Laurence Guichard, directrice du bureau d’études signalétiques Locomotion qui intervient sur d’importants projets (Mucem, fondation Louis-Vuitton, ministère de la Défense, etc.), « la signalétique hospitalière est l’une des plus difficiles à concevoir ». Et pour cause, il faut gérer la complexité et la quantité des informations médicales, véritable jargon pour les non-initiés, et tout particulièrement pour le public des hôpitaux, souvent en état de stress ou de fatigue. Cette problématique s’accentue avec l’abandon de l’organisation pavillonnaire au profit d’une conception monobloc des établissements, qui se mesurent désormais par l’étendue de leurs planchers et leurs couloirs interminables.

Dans le cas du nouveau centre hospitalier de Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne), un établissement MCO (médecine, chirurgie et obstétrique) et psychiatrique comptant 454 chambres, la signalétique devait permettre à toute personne, bien portante, malade ou handicapée, de se repérer et de se déplacer facilement et de manière autonome dans les nombreux services, 34 au total, répartis sur quatre niveaux, soit 72 000 m2 de plancher.

Mots et pictogrammes

Les caractères, de 18 à 25 mm de hauteur, bénéficient également d’un fort contraste, de l’ordre de 70 % entre leur couleur et celle du fond sur lequel ils s’inscrivent, ainsi que d’une écriture en relief (de 1,5 mm). Ces choix s’inspirent des recommandations de la loi « accessibilité » de février 2005 et du travail mené par le BET Locomotion avec de nombreuses associations de malvoyants et de personnes handicapées. Il en va ainsi du choix d’une signalétique en relief plutôt qu’en braille. Comme le souligne Laurence Guichard, « le braille est utilisé par 11 % de la population des malvoyants, essentiellement les personnes aveugles de naissance. Or la loi "accessibilité" porte sur tous les handicaps, et s’intéresse notamment aux personnes vieillissantes qui voient de moins en moins bien et n’apprendront pas le braille. »
Pour couvrir toutes les déficiences, mentales et physiques, le balisage de l’hôpital marie les mots et les pictogrammes, intuitifs.
Dans les ERP, la signalétique se place souvent à la hauteur des regards des personnes debout et qui voient bien, c’est-à-dire à 1,60 m environ. La recherche d’accessibilité pour tous a conduit à revoir cette disposition et à abaisser l’axe de lecture ou de toucher à une hauteur de 1,30 à 1,40 m, ce qui convient autant à des personnes debout qu’en fauteuil roulant.
Enfin, un adressage a été développé pour chaque service et chaque chambre. Il se compose d’un intitulé écrit à plat, de chiffres et de lettres en relief. Le premier chiffre renseigne l’étage ; la lettre, la cage d’ascenseur (il y en a 3 : A, B ou C) ; et le dernier chiffre, le numéro de la chambre. L’adresse 2 A 235 indique ainsi le deuxième étage, la cage d’ascenseur A et la chambre 235. Pour chaque service, un point d’accueil a été établi ; des balises directionnelles conduisent le public jusqu’à ce point.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Covid-19 : bilan du suivi des chantiers BTP Consultants

Covid-19 : bilan du suivi des chantiers BTP Consultants

Impact du COVID-19 sur les chantiers de la métropole : ce récapitulatif repose sur l'analyse statistique de plus de 5000 chantiers suivis par BTP Consultants et ses partenaires, entre le 4 avril 2020 et le 16 mai 2020.Pour ce bilan...

18/05/2020 | ChantierCoronavirus
Spécial Guadeloupe

Dossier

Spécial Guadeloupe

Acteur BTP engagé... et certifié !

Acteur BTP engagé... et certifié !

Guadeloupe (3/3) : Une démarche BIM de grande ampleur pour le CHU

Guadeloupe (3/3) : Une démarche BIM de grande ampleur pour le CHU