Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Une résille d’acier galvanisé pour assurer le confort

Sujets relatifs :

Totalement standardisée, cette protection posée sur toute la périphérie d’une résidence Sétoise, joue le double rôle de gardien de l’intimité et de protection solaire l’été.

La résidence Bulle-Marine à Sète est implantée à la transition entre la vieille ville et les quartiers périphériques dans une ancienne friche du Port, au nord. Le plan d’aménagement prévoit une relative densité et des immeubles allant jusqu’à R 5. « Nous avons organisé notre programme en trois plots de trois ou quatre logements par palier, explique Benjamin Colboc, architecte de l’agence Colboc-Franzen, en organisant les logements de façon à placer des balcons filants plus larges dans les angles où sont les pièces à vivre. Mais il fallait impérativement répondre de façon satisfaisante à deux exigences liées au confort : la préservation de l’intimité et le confort d’été. » Les balcons filants sont larges de 70 à 120 cm et atteignent au minimum 180 cm en face des pièces à vivre.

La solution a été trouvée dans la création d’une grande résille métallique dont le galbe rappelle la forme de la coque d’un bateau. La structure devait être légère et durable. Aussi a-t-il été fait appel à un acier galvanisé. La souplesse du matériau, dont la pérennité était ainsi assurée, permet en effet de répondre aux exigences de calepinage liées aux contraintes d’orientation. Car la résille doit s’interrompre à chaque fenêtre pour permettre l’éclairement des pièces qui ne sont pourtant pas directement sous les rayons du soleil puisque protégées par le balcon. De la même façon, le traitement nécessitait un bon niveau de lumière naturelle là où les terrasses s’élargissent pour les pièces à vivre.

Chaque orientation est travaillée différemment : plus resserrée au sud et plus lâche au nord. L’ensemble de l’ouvrage a été défini pour une standardisation maximale des pièces et un travail particulier a été mené avec un acousticien pour éviter que l’effet du vent sur les lames se traduise par un sifflement agressif.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°311

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2011 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Réduire et limiter les nuisances lumineuses

Réduire et limiter les nuisances lumineuses

Entretien avec Laurent Blochet, chef de service au pôle voirie-éclairage, Qualiconsult. CTB - Quelles sont les origines de l'arrêté du 27 décembre 2018 relatif aux nuisances lumineuses ? Les progrès[…]

29/04/2019 | Règles techniques
La loi Élan, l'accessibilité handicapés et la sécurité incendie

Interview

La loi Élan, l'accessibilité handicapés et la sécurité incendie

Permis d'expérimenter : le projet d’ordonnance mis en consultation publique

Permis d'expérimenter : le projet d’ordonnance mis en consultation publique

Le pare-vapeur s'impose sur les toitures étanches en tôles d'acier nervurées pleines

Le pare-vapeur s'impose sur les toitures étanches en tôles d'acier nervurées pleines

Plus d'articles