Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Une peau de métal ressuscite un immeuble insalubre

Sujets relatifs :

Une peau de métal ressuscite un immeuble insalubre

Avec un mur aveugle au pignon, une parcelle exigüe et un bâtiment en mauvais état général, la réhabilitation de l’immeuble en R 5 du 76, rue Saint-Antoine (Paris ive), posait de nombreux défis. Les architectes Karine Chartier et Thomas Corbasson, qui ont remporté le concours, ont pourtant choisi d’éviter les travaux trop coûteux de démolition. Ils ont donc conçu un nouveau volume métallique, venu se greffer sur le pignon aveugle existant. Le nouvel espace abrite les circulations, ce qui a permis d’agrandir les logements, qui bénéficient tous d’un balcon filant sur la rue. Cette façade métallique perforée à 50 % donne au bâtiment son identité et sert aussi pour la ventilation. En été, elle autorise une diminution de 5 °C de la température intérieure. De même, les parements perforés à 50 %, mobiles ou non, occultent la façade à 40 % lorsqu’ils sont tous en position fermée, ce qui sert également à préserver l’intimité des occupants. La façade métallique, le double vitrage avec gaz argon et l’isolation thermique renforcée réduisent les consommations d’énergie, tout en favorisant l’affaiblissement acoustique. La production d’énergie est assurée par des chaudières à gaz. Au total, les 900 m2 SHON abritent onze logements sociaux du T1 au T4. Les travaux se sont terminés en mars 2009 pour un budget de 2,1 ME.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Le biomimétisme au service du captage de CO2

Le biomimétisme au service du captage de CO2

Capturer et la valoriser du CO2 en bioproduits à partir d’un photo-bioréacteur algal de nouvelle génération… tel est l’objectif de la future co-entreprise qui regroupera le groupe Suez et Fermentalg, une société spécialisée...

Spurgin Leonhart, du béton autrement

Spurgin Leonhart, du béton autrement

Fin de partie pour les tours ?

Fin de partie pour les tours ?

Redoubler d’efforts en faveur d’un bâtiment et d’un territoire durable

Redoubler d’efforts en faveur d’un bâtiment et d’un territoire durable