Interview

« Une nouvelle norme pour l’openBIM »

Sujets relatifs :

, ,

Une journée de lecture explicative de la norme avec des ateliers « questions-réponses » est organisée le 20 novembre par bSFrance-Mediaconstruct , avec le soutien de l’Afnor, de MINnD mais aussi de plusieurs organisations professionnelles dont l'AIMCC, le CNOA, EGF.BTP, la FFTB, la FIEEC, la FNTP, Syntec Ingénierie, et l'UNGE. De même, cette norme, qui s’inscrit dans l’openBIM, est explicitée dans le mooc « Etat de l’art de l’openBIM » réalisé avec le Cnam (1ère session du 18/11 au 29/12).

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

« Une nouvelle norme pour l’openBIM »

Marie-Claire Coin, directrice Convergence Vinci et experte normalisation BIM process, présente la nouvelle norme 19650 relative au management de l'information.

CTB : Sur quoi porte la nouvelle norme 19650 ?

Marie-Claire Coin : La modélisation des données de la construction nécessite de savoir gérer l'information des actifs. À chaque étape, à chaque échange entre acteurs d’une discipline vers une autre, il y a un transfert d’informations. Il faut repenser les échanges de données, devenues numériques,  pour les qualifier, les structurer, les fiabiliser, les stabiliser. Chacun, dans ce cycle et dans son domaine d'expertise, sera co-acteur et co-contributeur pour constituer les ensembles d'informations nécessaires à la définition puis à la construction des ouvrages. Voilà le périmètre de cette norme, complémentaire au management de projet.

CTB : Est-ce bien utile d’avoir une norme sur le management de l’information dans le BIM ?

M-C C : Oui, surtout en France. Notre mode de fonctionnement, segmenté, rend difficile de fédérer et d’organiser nos ensembles pluri-professionnels, hétérogènes, autour d’une continuité numérique bénéfique aux ouvrages. En plaçant la définition des exigences d'information en préalable, et l'ouvrage en cible, la 19650 répond pragmatiquement à cette problématique, d’autant qu’elle est applicable à tous types de contrats, sur l’ensemble du cycle de vie, et ce, quel que soit le pays.

CTB : Quelques acteurs, dont les TPE, semblent penser que cette norme est compliquée…

M-C C : La descente de charges est un concept abstrait dont les ingénieurs se servent pour construire. Il en va de même de la norme 19650 : ce sont des principes qu’il faut s’approprier pour les intégrer dans son métier ! Face à l’appréhension de certains acteurs, il est néanmoins prévu un guide d’application européen dont l’écriture a été pilotée par la France. Le Plan BIM 2022 envisage l’intégration de la norme 19650 dans ses travaux de vulgarisation des normes BIM.

Marie-Claire CoinCTB : Qu’est-ce que cette norme va apporter ?

M-C C : Au quotidien, la mise en œuvre d’un fil rouge sur le projet. Chacun s’y inscrira, connaîtra « la forme de la question BIM » posée et « la forme de la réponse BIM » attendue. Chacun sera en capacité d’installer ses repères, ses processus de travail et les documents afférents au sein de son entreprise, de ses équipes.

CTB : Pourquoi les acteurs de la construction en France doivent se l’approprier ?

M-C C : Parce qu’elle va aider à partager des méthodes communes d’organisation et de gestion de l’information dans des projets BIM. Parce que les marchés peuvent y faire référence, ce qui supposera que les professionnels la maîtrisent. Les architectes anglais l’ont bien compris : ils multiplient les séances d’appropriation de l’ISO 19650, dans la lignée de leurs PAS 1192.

Nous vous recommandons

BePositive pour répondre aux enjeux de construction durable et d'emploi et formation

BePositive pour répondre aux enjeux de construction durable et d'emploi et formation

Le salon BePositive se tiendra à Lyon du 21 au 23 mars 2023 pour informer et échanger autour de la transition énergétique. Cette édition sera marquée par la construction durable avec le déploiement de la RE2020, ainsi que l'emploi et...

03/02/2023 | BoisBois
Contrôle des opérations CEE (2/3) : notre cartographie des liens d’intérêt

Enquête

Contrôle des opérations CEE (2/3) : notre cartographie des liens d’intérêt

Vers une meilleure traçabilité des déchets

Vers une meilleure traçabilité des déchets

Contrôle des opérations CEE (1/3) : des bureaux hors de contrôle ?

Enquête

Contrôle des opérations CEE (1/3) : des bureaux hors de contrôle ?

Plus d'articles