Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Une école de centre-ville dans un jardin

Sujets relatifs :

Une école de centre-ville dans un jardin

© Doc. M’cub Architectes

Implanté au cœur d’un jardin public de 3 500 m2, le nouvel établissement scolaire Stéphane-Hessel-Les Zéfirottes, à Montreuil (Seine-Saint-Denis), se compose d’une école élémentaire, d’une maternelle, d’un centre de loisirs et d’un espace de restauration, installés dans trois corps de bâtiments reliés les uns aux autres. Un « parvis-clairière » commun, où des platanes centenaires ont été sauvegardés, permet d’amener la végétation environnante au centre du complexe. L’intégration du bâtiment dans cet îlot vert préservé des mitoyennetés et de la voirie a conduit l’architecte Christian Hackel (M’cub Architectes) à imbriquer les fonctionnements respectifs. Par exemple, les eaux de toiture sont récupérées pour un usage sanitaire au sein de l’établissement ; elles irriguent les noues plantées qui structurent l’espace paysagé, afin d’accentuer la ligne des cheminements ou de former une ceinture végétale autour de la cour de récréation, « dans une approche pédagogique de la circulation de l’eau ». Un bassin alimente des pompes manuelles pour l’arrosage des jardins partagés. Pour les bâtiments accueillant les classes, le maître d’œuvre a privilégié la préfabrication et les matériaux renouvelables - structure en bois, façades autoporteuses intégrant une isolation en paille de 35 cm d’épaisseur, bardage mélèze bois à calepinage vertical -, afin d’améliorer le bilan carbone de l’édifice. L’énergie est obtenue par solaire photovoltaïque, solaire thermique et cogénération à l’huile végétale. Ce qui place l’opération, dont la performance dépasse le label Bepos Effinergie, dans un réel « continuum écologique ».

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°339

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2015 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

La maîtrise d’œuvre s’engage pour le climat

La maîtrise d’œuvre s’engage pour le climat

Les métiers de la conception se fédèrent autour de la question climatique. Architectes et ingénieurs français peuvent ajouter leur organisation à la liste des signataires. Depuis quelques semaines, des[…]

18/11/2019 |
« Une nouvelle norme pour l’openBIM »

Interview

« Une nouvelle norme pour l’openBIM »

«Plus de matière grise, moins de matière première»

«Plus de matière grise, moins de matière première»

NGE annonce un plan de recrutement de 10 000 nouveaux collaborateurs

NGE annonce un plan de recrutement de 10 000 nouveaux collaborateurs

Plus d'articles