Une centrale solaire flottante sur un lac Suisse

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Une centrale solaire flottante sur un lac Suisse

Image de synthèse représentant le projet solaire flottant de démonstration

© Romande Energie

Perché à 1810 mètres d’altitude, sur la commune de Bourg-Saint-Pierre en Suisse romande, le Lac des Toules devrait accueillir une première mondiale à l’initiative de la société Romande Energie SA : le tout premier parc solaire flottant d’envergure en milieu alpin. 

Pour Poralu Marine, c’est la deuxième expérience d’installation d’une ferme solaire flottante, la première s’étant déroulée au Canada. Mais c’est la première en altitude, avec des contraintes particulières : des températures particulièrement rigoureuses, l’obligation d’anticiper le poids de la neige sur les panneaux et l’emprise de la glace, sans oublier les vents soufflant jusqu’à 120 km/h !

Le projet est mené en trois étapes :

1.  Une première phase de test de production photovoltaïque se déroule à proximité du barrage, sur les rives du lac, depuis 2013.
2. Une centrale flottante de démonstration sera réalisée avec l’appui de Poralu Marine. Ce démonstrateur, dont l’autorisation de construire a été délivrée, devrait être mis en service en 2019. Il validera la faisabilité technique et financière du projet.
3. Si les résultats obtenus sont favorables, le parc flottant d’envergure pourrait alors être construit sur 35 % de la surface du lac. La structure comprendra près de 67 000 m2 de panneaux solaires reposant sur un tapis d’environ 1 000 flotteurs arrimés aux rives du lac.

Cette centrale solaire flottante d’envergure pourrait voir le jour en 2021. Elle devrait produire près de 23 millions de kilowattheures par an, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 6 400 ménages. Son intérêt est de pouvoir produire jusqu’à 50 % d’énergie en plus qu’un parc de mêmes dimensions situé en plaine, grâce notamment à la réverbération de la lumière sur la neige.L’énergie produite par le démonstrateur sera injectée dans le réseau local de la société Dransgrid. L’énergie produite par le parc solaire flottant d’envergure devrait, elle, être injectée dans le réseau national (SwissGrid) et profitera à l’ensemble des consommateurs. Romande Energie est toutefois en discussion avec des partenaires potentiels, qui pourraient avoir un grand besoin d’énergie à proximité.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Un nouveau palmarès pour le réemploi

Un nouveau palmarès pour le réemploi

La deuxième édition des Trophées Bâtiments Circulaires, dont la finalité est de valoriser et massifier le réemploi, témoigne des différents champs explorés, y compris celui des ouvrages d'art.Le palmarès de la deuxième...

Le numéro 407 de septembre des Cahiers techniques du bâtiment est paru !

Le numéro 407 de septembre des Cahiers techniques du bâtiment est paru !

Nouvelle vie pour faux planchers

Nouvelle vie pour faux planchers

« Des gestes de rénovation non coordonnés »

« Des gestes de rénovation non coordonnés »

Plus d'articles