Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Une centrale biomasse à 80 % de rendement

Sujets relatifs :

Afin de faire face aux besoins de son réseau de chauffage urbain en constant développement, tout en privilégiant les ressources naturelles locales, UEM (Société d’économie mixte en charge du service public de l’électricité de Metz, en Moselle) a mis en service début 2013, à Metz-Chambière, une des plus importantes unités hexagonales de production thermique et électrique à partir de biomasse.

Cette centrale de cogénération, qui a nécessité deux années de travaux et 50 millions d’euros d’investissements, est composée d’une chaudière d’une puissance thermique de 45 MW, produisant de la vapeur à partir de bois exploités localement (dont 68 % de plaquettes forestières issues d’exploitations situées dans un périmètre de 100 km maximum), et d’une turbine à contre-pression de 9,5 MWe. Elle produira annuellement 44 GWh, soit la consommation électrique de 10 000 ménages, avant de recéder la vapeur résiduelle au réseau de Metz, afin d’alimenter en chauffage, l’équivalent de près de 20 000 logements. Point fort : un rendement global voisin de 80 %. À titre de comparaison, celui d’une grande centrale fonctionnant au nucléaire, au fioul ou au charbon ne dépassepas les 40 %.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Vers une nouvelle ère constructive

Vers une nouvelle ère constructive

S'il représente un réel enjeu face à l'épuisement des ressources, le réemploi doit encore résoudre des problématiques de fiabilisation et de modèle économique avant de dépasser le stade de l'expérimentation.Impulsé par la...

12/05/2021 | Réemploi
Le bâtiment ne fait plus chanvre à part

Le bâtiment ne fait plus chanvre à part

Le plomb, un risque qui pèse lourd

Le plomb, un risque qui pèse lourd

Mixité des matériaux : les secrets d'un mariage heureux

Mixité des matériaux : les secrets d'un mariage heureux