Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Une canopée en dentelle de bois à la complexité entièrement maîtrisée

Sujets relatifs :

Une canopée en dentelle de bois à la complexité entièrement maîtrisée

La Maison des éléphants du zoo de Zürich est coiffée d’une coupole en bois perforée de multiples ouvertures lumineuses. La réalisation de cette toiture à la forme organique et d’une portée libre de 80 m a requis une programmation paramétrique capable d’intégrer géométrie, performance structurelle, matériaux, transport, usinage et montage. Une complexité entièrement maîtrisée.

Le zoo de Zurich offre désormais à ses éléphants un nouveau parc, ouvert en juin après trois ans de travaux, dont la halle de près de 90 m de diamètre est couverte d’une coque en bois rappelant la canopée d’une forêt primaire. Cette réalisation d’apparence ludique cache bien le recours aux modélisations numériques qui ont permis de générer la structure et de préfabriquer les éléments.

Conçu par l’architecte Markus Schietsch et le paysagiste Lorenz Eugster, tous deux Zürichois, cet habitat pour huit pachydermes recrée le climat tropical du parc national thaï Kaeng Krachan, et maintient ainsi une végétation tropicale. Le programme prévoit en intérieur, dans la partie accessible aux visiteurs, deux zones paysagées pour les femelles et, dans la partie non accessible au public, deux équipements pour mâles, une station de quarantaine, deux zones de management mâle et femelle et les équipements techniques.
Pour améliorer la proximité des éléphants avec les visiteurs, des équipements de démonstration et de présentation sont installés, notamment pour l’entraînement et les soins des animaux.
L’aménagement paysager lie l’extérieur à l’intérieur. Le bâtiment intègre une zone visiteurs discrète sur deux niveaux, le « lodge », avec un restaurant et une terrasse, ainsi que l’ensemble des locaux techniques et des bureaux. Plusieurs bassins d’eau sont aménagés, dont une piscine sous la coque, profonde de 4 m et qui, en sous-sol, donne aux visiteurs le spectacle des éléphants au bain, sous l’eau.
Sans appuis intermédiaires, la coque du toit en bois massif reconstitué est posée en sa périphérie sur un réseau de 276 poteaux aux dimensions variables suivant le bord ondulant, amenant une lumière contrôlée et des points de vue maîtrisés par l’espacement et la dimension des éléments verticaux.

Profession émergente

La toiture offre un large passage à la lumière du jour, grâce à 271 ouvertures représentant 2 100 m2, qui consistent en des coussins translucides réalisés en film ETFE. Leur alignement suit les rayons structurels ceinturant la coque, tout en créant l’impression d’une canopée naturelle de branches et de feuillages avec son jeu d’ombres et de lumière. Cette halle permet de maîtriser le climat intérieur, l’humidité ambiante et la luminosité. Elle apporte aux éléphants la lumière du jour nécessaire, sans filtrer les UV.
L’ensemble des enjeux complexes et souvent contradictoires - de la conception à la pose de la coupole en passant par la fabrication - a été confié à des spécialistes de la programmation paramétrique. Cette profession émerge avec l’évolution des techniques de CAO, d’évaluation statique des structures et de leur traduction en méthodes constructives, très évoluées dans la construction bois. Elle apporte une maîtrise de l’ensemble des contraintes et, de fait, optimise le processus de décision. Les process de production et de montage s’en trouvent rationalisés et accélérés.

N°336

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°336

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2014 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Perspective, l'immeuble tertiaire en structure bois le plus haut de France

Perspective, l'immeuble tertiaire en structure bois le plus haut de France

31 mètres, c'est la hauteur du bâtiment Perspective récemment inauguré à Bordeaux. Un édifice de 7 niveaux conçu en structure bois poteau-poutre qui met à l'honneur le bois massif,[…]

12/11/2018 | ActualitéChantier
Des joints creux réalisés dans l'épaisseur d'un système d'ITE

Des joints creux réalisés dans l'épaisseur d'un système d'ITE

Une réhabilitation respectueuse des matériaux anciens

Une réhabilitation respectueuse des matériaux anciens

Le dôme géant du ZooParc de Beauval sort de terre

Le dôme géant du ZooParc de Beauval sort de terre

Plus d'articles