Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Un « passeur de métier » chez Alpes Contrôles

Stéphanie Obadia
Un « passeur de métier » chez Alpes Contrôles

André Chateaureynaud (en bas à droite), ingénieur de formation, formera de jeunes ingénieurs au métier du contrôle.

© alpes controles

Spécialiste du contrôle technique en bâtiment, Alpes Contrôles fait appel à un formateur dédié pour assurer aux jeunes ingénieurs le transfert de connaissances, les méthodes de travail, mais aussi pour leur faire aimer le métier. 

Après avoir créé un pôle spécifique bois et biosourcés, Alpes Contrôles expérimente un nouveau dispositif de formation : un programme de tutorat « sur mesure, plus efficace et plus rapide », assure Michel Vignoud, fondateur et président d’Alpes Contrôles, qui compte embaucher 100 collaborateurs dans les années à venir. Ainsi, plutôt que de suivre des formations magistrales de plusieurs jours dispensées en interne par des spécialistes d’activité ou des ingénieurs seniors, puis au sein des équipes opérationnelles, ingénieurs ou techniciens, les jeunes ingénieurs seront suivis par un formateur dédié pendant un an.

Alpes Contrôles a ainsi recruté André Chateaureynaud à cette fin, avec l’objectif « de professionnaliser la formation terrain au sein des équipes et de faciliter l’entrée dans le métier », précise cet ancien de Bureau Veritas, où il a été contrôleur technique de construction durant quinze ans. Se définissant comme un « passeur de métier », il les accompagnera les jeunes ingénieurs dans la découverte de la profession et la gestion des affaires. « Le métier de contrôleur technique est un poste difficile, mais passionnant pour lequel il est nécessaire d’acquérir des connaissances encyclopédiques, apprendre à travailler en équipe, à être curieux et à s’entraider, explique cet ingénieur expérimenté. Il implique également des qualités relationnelles adaptées aux nombreux interlocuteurs extérieurs rencontrés. C’est pourquoi je propose à ces jeunes de grandir ensemble. » 

Pour l’heure, André Chateaureynaud formera cinq jeunes dans l’agence de Bordeaux. Il interviendra également en fonction des besoins dans les agences de Paris et de Montpellier. Ce dispositif test aura vocation à se généraliser dans les 35 agences que compte Alpes Contrôles. D’autres embauches de formateurs sont d’ores et déjà prévues.

 

Nous vous recommandons

Nexity et le Plan Bâtiment Durable s'engagent dans un «green deal»

Nexity et le Plan Bâtiment Durable s'engagent dans un «green deal»

Nexity s'engage d’ici à 2020 à procéder à la rénovation énergétique de 30 copropriétés. Un « Green Deal » vient d’être signé par Philipe[…]

Grhyd, le premier démonstrateur français d’injection d’hydrogène

Grhyd, le premier démonstrateur français d’injection d’hydrogène

La journée BtoBIM 2018 est lancée

La journée BtoBIM 2018 est lancée

Le projet Mermoz.net rend le béton souple

Le projet Mermoz.net rend le béton souple

Plus d'articles
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX