Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Un panel de solutions pour mettre les sols à niveau

Cyrille Maury

Sujets relatifs :

,
Un panel de solutions pour mettre les sols à niveau

À base de liants spéciaux macro-fibres synthétiques et verre, la chape ciment Belitex TA de Chryso apporte une forte résistance (P4), un retrait limité, un séchage rapide et des distances de fractionnement sans joint de 400 m² (hors plancher chauffant), 200 m² (plancher chauffant eau chaude) et 100 m² (plancher rayonnant électrique), sans pellicule de surface, ni fibre sur isolant SC1.

© Chryso

Minces, parfaitement planes, résistantes et légères, les chapes fluides offrent performances, facilité de mise œuvre et suivi qualité rigoureux, de la formulation à l'application.

Fabriquée en centrale à béton avec une livraison en camion malaxeur ou en unité mobile sur chantier, la chape fluide est une couche de mortier à base de ciment, d'anhydrite ou de liants spéciaux destinée aux sols intérieurs, hors bâtiments industriels. Deux obligations à respecter pour son emploi sur le chantier : la pièce doit être hors d'eau-hors d'air et la chape recouverte d'un revêtement (carrelage, moquette, parquet, résine ou peinture sol, linoleum ou encore revêtement PVC).

L'atout d'une chape fluide ? Garantir la qualité des planchers, en premier lieu grâce à sa facilité de coulage : autonivelante, elle offre une planéité parfaite même en faible épaisseur. Sa polyvalence lui permet par ailleurs d'être mise en œuvre sur tous les types de supports : maçonnerie, bois ou panneaux dérivés bois, anciens revêtements… Enfin, elle offre différentes déclinaisons : chapes adhérentes, chapes désolidarisées sur polyane, chapes flottantes sur isolant thermique ou sous couches acoustique mince (SCAM) ou encore chape sur plancher chauffant basse température (PCBT) ou électrique (PRE).


La Chape Liquide (Anhydritec) propose la seule chape anhydrite C16 du marché (Initio) et une chape pour plancher chauffant (Thermio+) réduisant l'épaisseur autour du tube à 2 cm. Une chape ultrafine de 1 cm, destinée au ragréage, est en cours d'AT.

Quatre grandes familles

N'étant pas visé par le DTU 26.2 (chape avec liants hydrauliques), le produit doit s'accompagner d'un Avis technique (Atec) ou d'un Document technique d'application (DTA), définissant la formulation du mortier. La pose est précisée dans les Cahiers des prescriptions techniques d'exécution (CPT du CSTB). Quatre grandes familles se distinguent, avec des performances spécifiques selon les matières premières, les liants et les adjuvants de la formulation. Présente en Allemagne depuis les années 50, la chape autonive-lante anhydrite ou sulfate de calcium (CaSO) est introduite en France en 1991 par la société Anhy-sol. L'entreprise, rachetée en 1991 par Lafarge Béton, devient La Chape liquide avant d'être reprise par Anhydritec en 2011 (groupe Inersa). Stable et robuste, cette chape se coule sur des grandes surfaces sans joints de fractionnement : jusqu'à 1 000 m² hors plancher chauffant et 300 m² en plancher chauffant, avec des épaisseurs de 3 à 8 cm (plancher chauffant). Ses inconvénients ? Elle est sensible à la reprise de l'humidité du fait de la nature du liant et son classement UPEC P3 et U2 limite son utilisation. Mais, surtout, elle nécessite un long temps de séchage avant recouvrement : 1 cm/semaine, soit de 6 à 8 semaines avant la pose d'un carrelage, même si le sol est accessible à J + 2/3.


Avec son Weber truck, le fabricant de mortier propose une prestation de malaxage-pompage de ses chapes fluides pour les chantiers de grande superficie ou d'accès difficile, avec une cadence de pompage de 10 t/h, un coulage en hauteur jusqu'à quatorze étages ou à plusieurs centaines de mètres.

Cemfluid complète ses chapes ciment Fullchap avec Phonispray, une solution d'isolation acoustique mince projeté à base de pneus recyclés et broyés. D'une épaisseur de 6 mm et performante (?L 21 dB), elle se pose rapidement (100 m²/j vs 25 m²/j en rouleau de SCAM) et peut être recouverte par une chape ou une isolation thermique type mousse PU.

Outre ses chapes fluides allégées Polifluide 900 kg/m³ et 1 200 kg/m³ en billes de polystyrène adjuvantées, Edilteco a mis au point un mortier léger fibré, XX, améliorant l'isolation thermique ( ? = 0,104 W/(m.K)) et acoustique (17 dB en épaisseur 5 cm/19 dB en épaisseur 5 cm + SCAM), avec une masse volumique de 500 kg/m³.

Délai de recouvrement court

« À partir des années 2000, les évolutions des process de production et le renforcement des contrôles ont fiabilisé la technologie, rappelle Francis Augustin, directeur commercial et marketing de La Chape liquide. Le véritable essor est venu avec le développement des planchers chauffants à eau chaude en maison individuelle, grâce à l 'excellent enrobage des tubes, respectant le DTU 65.14. » La mise en œuvre est simple : même matériel qu'une chape ciment, pas de produit de cure, ni de ferraillage ou de fibres, une option sans ponçage chez certains fabricants et aucun délai de recouvrement. Outre le marché de la maison individuelle, la solution se développe en tertiaire, logements collectifs et bâtiments de grande surface. Côté innovation, l'heure est à l'épaisseur minimale avec, à titre d'exemple, une chape[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°372

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2018 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Data centers (1/3) – La course à la sobriété des data centers

Data centers (1/3) – La course à la sobriété des data centers

Les data centers sont parmi les installations les plus gourmandes en électricité. Le choix des équipements de refroidissement et une régulation fine par la GTB sont essentiels pour en améliorer la performance.[…]

Data centers (2/3) – À la recherche des frigories gratuites

Data centers (2/3) – À la recherche des frigories gratuites

Data centers (3/3) – Des installations sous surveillance

Data centers (3/3) – Des installations sous surveillance

Balcons - Des ouvrages qui se complexifient

Balcons - Des ouvrages qui se complexifient

Plus d'articles