Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Un matériau durable et stable sans apport chimique

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Développé à l’échelle industrielle depuis une vingtaine d’années, le traitement thermique valorise les bois locaux les plus répandus en améliorant leur résistance à la biodégradation et leur stabilité dimensionnelle. Encore confidentiel, il devrait s’imposer comme alternative respectueuse de l’environnement en bardages, terrasses, ou brise-soleil, évitant le recours aux procédés d’imprégnation habituels ou aux importations de bois tropicaux.

Les découvertes comportent bien souvent leur part d’intuition et de hasard. Dans le cas du bois traité par haute température, ce sont des recherches menées à la suite de la première crise pétrolière, sur le thermotraitement de la biomasse qui mettent en lumière les qualités physico-chimiques du bois après[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Autoconsommation - Vers des stratégies collectives

Autoconsommation - Vers des stratégies collectives

Les opérations individuelles dominent largement le paysage de l'autoconsommation électrique. Les réalisations collectives pourraient à leur tour se multiplier si les récentes avancées[…]

Panneaux solaires hybrides, la quête du rendement

Panneaux solaires hybrides, la quête du rendement

Recyclage et industrie : rien ne se perd, tout se transforme

Recyclage et industrie : rien ne se perd, tout se transforme

Le bois atteint la moyenne hauteur

Le bois atteint la moyenne hauteur

Plus d'articles