Un logiciel pour le contrôle technique

Sujets relatifs :

« D’ici cinq ou dix ans, on peut envisager qu'il n'y ait plus de livrables 2D et que tout se fasse en maquette numérique, anticipe Karine Miquel, directrice marketing du groupe Qualiconsult, pour qui l'activité de contrôle technique représente 35 % du CA. Notre process actuel est exclusivement basé sur des plans papier. Nous devons donc inscrire dès maintenant la maquette numérique au sein de nos métiers. » Voilà en substance ce qui a motivé Qualiconsult à construire un partenariat avec le CSTB. Sur la basede la visionneuse EveBIM développée par l’établissement public et qui permet de visualiser les maquettes en format standard IFC 2X3, les deux acteurs ont développé une version dédiée au contrôle technique nommée EveBIM QC. Parmi les fonctions, on trouve la possibilité de suivre la publication des actes relatifs à un projet. « À moyen terme, on peut imaginer aussi qu'un certain nombre de contrôles, dimensionnels en particulier, puisse se faire de façon automatique, note Jean-Christophe Protais, directeur général de Qualiconsult. Cette automatisation fait peur à nos professions, mais si elle doit se développer, mieux vaut qu'elle se fasse avec nous. Et nous valoriserons nos savoir-faire sur les tâches de plus haute technicité. » 

N°350

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°350

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2016 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

BIM in the USA

BIM in the USA

La digitalisation de la construction semble acquise aux États-Unis. Mais le pays de l'Oncle Sam est-il pour autant en avance sur la France ? Petit tour de l'actualité numérique à Boston pour s'en rendre[…]

BFUP : La guerre des bétons ?

BFUP : La guerre des bétons ?

Le Sycabel édite son guide RPC câbles

Le Sycabel édite son guide RPC câbles

PaintUP robotise l'entretien et la peinture sur grande façade

PaintUP robotise l'entretien et la peinture sur grande façade

Plus d'articles