Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Un CFA à l’école du BIM

Rémi Milesi

Sujets relatifs :

, ,
Un CFA à l’école du BIM

© Julia Hasse

Éco-construction, maquette numérique, performance énergétique... Le nouveau CFA BTP Charente se veut un espace privilégié de l’apprentissage des métiers et enjeux du bâtiment et en devient le premier lieu et objet d’application.

«On va à l’école pour apprendre», dit-on aux enfants. S’il s’agit ici d’adolescents, jamais l’expression n’aura été aussi juste tant le bâtiment se veut ici pédagogique. Ici? À Chasseneuil-sur -Bonnieure, au flambant neuf BTP CFA Charente, inauguré le 5 avril, qui regroupe l’ensemble des formations aux métiers du bâtiment et des travaux publics en Charente sur un seul site, contre trois auparavant. 

 

Biosourcé et Effinergie

Ce BTP CFA, qui se déploie sur 8400 m2, inclut un bâtiment d’enseignement et d’administration ainsi qu’un internat de 42 lits. Véritable démonstrateur des innovations environnementales, technologiques et numériques, il est « éco-conçu » et labellisé « Bâtiment Biosourcé de niveau 3 » (avec 36 kg/m² de surface de plancher de matériaux bio-sourcés, bois pour l’essentiel) et « Effinergie + » (avec un objectif de consommation de 40kWhép/m².an, soit 20 % d’amélioration que la « RT 2012).

Ce CFA est également exemplaire de par l’approche pédagogique de la maquette numérique des bâtiments et par son utilisation en exploitation. Il a en effet été récompensé du Coup de cœur du jury au BIM d’Or 2016 : la maquette numérique des bâtiments permet de former les étudiants aux nouvelles technologies qui auront à disposition une représentation 3D du projet, permettant une illustration concrète du passage de la maquette à la construction de l’ouvrage.
La maquette sera aussi utilisée pour l’exploitation future du bâtiment. Renseignée par les exploitants tout au long de la vie de l’ouvrage, elle permettra une gestion raisonnée des entretiens, des vérifications et des remplacements nécessaires à la bonne vie du bâtiment et de ses usagers. 

Toute l’idée du CFA est là : être à la pointe des techniques de construction, de leur apprentissage et le faire par l’exemple. Il suffira aux élèves de lever les yeux pour apprendre en examinant les éléments constructifs du bâtiment (réseaux, chemins de câble, charpente...), volontairement laissés apparents. Le projet, dont le coût global s’élève à 22,5 M€ (travaux : 21 M€, équipements: 1,5 M€), s’inscrit dans le cadre du programme d’investissement d’avenir (PIA) de l’État sur le thème « Nouvelle génération et filières d’excellence ». L’opération est coréalisée par le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine et l’État (avec un investissement de 10,5 M€ chacun), le CCA-BTP (6,6 M€) et le Programme d’investissements d’avenir (5,4 M€). L’établissement propose une offre de formation dans 20 métiers du BTP, du Cap au BTS.

Nous vous recommandons

Une centrale solaire flottante sur un lac Suisse

Une centrale solaire flottante sur un lac Suisse

Perché à 1810 mètres d’altitude, sur la commune de Bourg-Saint-Pierre en Suisse romande, le Lac des Toules devrait accueillir une première mondiale à l’initiative de la société Romande[…]

Une filière verte pour les bétons noirs

Une filière verte pour les bétons noirs

Réduire et recycler les déchets, une priorité pour Placoplatre

Réduire et recycler les déchets, une priorité pour Placoplatre

Inies, une base de référence

Inies, une base de référence

Plus d'articles
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX