Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Un brise-soleil en terre cuite pour resto U

Sujets relatifs :

Un brise-soleil en terre cuite pour resto U

Le Metz’in, restaurant universitaire du Technopôle de Metz, est situé dans une zone verte à forte déclivité, au carrefour de trois écoles d’ingénieurs. Le cabinet KL Architectes s’est inspiré de cette topographie particulière pour faire « surgir » l’équipement de terre, au point de le recouvrir totalement d’une toiture végétalisée, qui, en faisant jonction avec le sol, prolonge la nappe de gazon pour former la quatrième façade. Quant aux trois façades verticales, d’une superficie totale de 800 m2, elles font office à la fois de double peau et de protection solaire (photo A). La structure principale de l’édifice revêt différents aspects : ossature bois, béton et mur-rideau ou mur-rideau vitré toute hauteur en façade sud-ouest, derrière laquelle se situe la grande salle de restauration. Cette dernière est protégée par une structure secondaire métallique indépendante, qui reçoit un revêtement composé de bardeaux de terre cuite jouant le rôle de brise-soleil permanents. Le matériau a été choisi notamment pour sa durabilité (résistance aux aléas climatiques et dégradations éventuelles) et son aspect pérenne. « Le calepinage qui a été mis en œuvre est basé sur un principe de trame répétée tous les 1,20 m », explique l’architecte Benoît Corneux. Il décline ainsi quatre trames où la disposition et les dimensions des profilés de terre cuite varient (5, 13 et 30 cm). « Le système de fixation de chaque bardeau aux épines de la structure par des cornières en peigne permet d’envisager, si besoin, un remplacement individuel », ajoute Johann Perez, conducteur de travaux du groupe Salmon, chargé du bardage. Le positionnement des éléments est volontairement plus dense en partie basse et plus lâche en partie haute. En contrepartie, côté restaurant, la partie inférieure de la façade est constituée de 26 cadres mobiles articulés par des vérins hydrauliques et équilibrés par un contrepoids, lesquels permettent aux panneaux de pivoter sur un axe horizontal pour former un auvent (photo B).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

L'ACV dynamique à l'épreuve du BIM

L'ACV dynamique à l'épreuve du BIM

Annoncée dans la RE2020 par le gouvernement, l'ACV dynamique s'inscrit dans la continuité de l'ACV statique pratiquée avec le label E+C-. Les éditeurs se préparent à cette évolution.L'ACV, qu’elle soit statique comme dans le label...

Prix de la transformation de bureaux en logements

Agenda

Prix de la transformation de bureaux en logements

Calculer les émissions carbone : pas si simple

Calculer les émissions carbone : pas si simple

Projet Bélénos, ça avance

Projet Bélénos, ça avance