Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Un bilan mitigé pour le Cetiat

Félicie Geslin
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un bilan mitigé pour le Cetiat

© Cetiat

Bien qu'ayant renoué avec une dynamique de croissance, ce centre technique industriel s'inquiète des évolutions annoncées concernant les taxes fiscales affectées.

Le centre technique industriel des industries aérauliques et thermiques (photo ci-dessus) a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 13,6 millions euros, contre 12,6 l’année passée. Celui-ci se répartit entre actions collectives, financées par la taxe fiscale affectée (TFA) et au bénéfice de la profession  ̶  et actions marchandes, en forte progression. D’importants investissements ont par ailleurs été réalisés pour doter le centre d’une nouvelle plateforme d’essai des centrales de traitement d’air, capable de tester des équipements aérauliques jusqu’à 15 000 m3/h (échangeurs, systèmes d’humidification et de déshumidification, etc.), lequel rentrera en phase commerciale début 2020 ; ainsi que d’un laboratoire pour la métrologie électrique destiné à mesurer la puissance électrique des appareils, qui sera opérationnel fin 2020/début 2021. « Le dynamisme de notre activité ne doit pas masquer la stagnation de nos actions collectives », alerte cependant Bernard Brandon, directeur général du Cetiat. En cause, le plafonnement des TFA mis en place par le projet de loi de finances pour 2019 qui, en réduisant les montants collectés par les centres techniques industriels français pourrait avoir un impact sur leur capacité à servir le développement et l’innovation des entreprises, PME et PMI en particulier.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Le décret simplifiant les formalités des marchés publics et facilitant leur accès aux PME est paru

Le décret simplifiant les formalités des marchés publics et facilitant leur accès aux PME est paru

A partir du 1er janvier 2020, le seuil de dispense de publicité et de mise en concurrence pour la conclusion des marchés publics passera de 25 000 € HT à 40 000 € HT, ce qui place la France dans la[…]

13/12/2019 |
Bureau Veritas France et Aveltys nouent un partenariat pour la transition énergetique

Bureau Veritas France et Aveltys nouent un partenariat pour la transition énergetique

Alexandra Mathiolon nommée la direction générale de Serfim

Nomination

Alexandra Mathiolon nommée la direction générale de Serfim

Quatre nouveaux associés au capital de VD-Industry et Pyrometal

Quatre nouveaux associés au capital de VD-Industry et Pyrometal

Plus d'articles