Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Dossier

Un autre béton est possible

Un autre béton est possible

Les façades préfabriquées de la base logistique de collecte des déchets de l'agglomération des Sables d'Olonne (85) conjuguent ossature bois et béton de chanvre. Ce bâtiment d'environ 1 000 m2 a été livré en 2018.

© CenC/CAN-ia

Initiée dans les années 90, la filière chanvre s'appuie sur les acquis de références de plus en plus nombreuses, et entend élargir l'éventail des règles professionnelles reconnues par les assureurs.

Avec 17 000 hectares cultivés, la France représente 50 % de la production de chanvre en Europe. Ce leadership a été rappelé lors du congrès All Hemp, organisé en février par InterChanvre, structure nationale qui fédère agriculteurs (environ 1 400) et transformateurs (six « chanvrières »). La manifestation a été l'occasion de souligner les qualités économiques et écologiques de la plante, en termes de réduction d'intrant et de bénéfice dans le cycle de rotation des cultures. D'une hauteur pouvant aller jusqu'à 3 ou 4 m, le chanvre permet de récolter des graines (le chènevis), de produire des fibres et de la paille (la chènevotte). Quelles sont les évolutions à venir concernant ce matériau ? En premier lieu, « la profession s'est engagée dans la révision des règles de mise en œuvre », explique Jean-Claude Daniel, président de Construire en Chanvre (CenC), association ouverte aux artisans et maîtres d'œuvre. Les règles d'exécution des ouvrages en mortier ou béton de chanvre datent de 2012. Elles reposent sur le respect du label « Granulat chanvre bâtiment », conçu pour stabiliser la qualité de la fourniture en chènevotte : granulométrie, humidité…

Construction et instrumentation d'une paroi en béton de chanvre pour un essai de résistance au feu : à terme, le domaine d'application du matériau pourrait couvrir les immeubles d'habitation de 3e famille jusqu'à R+7.
Chènevotte, ou granulat de paille de chanvre, dont les qualités sont couvertes par un label : ses propriétés hygroscopiques expliquent le confort[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°377

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2019 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

L'Anru poursuit ses projets de renouvellement urbain

L'Anru poursuit ses projets de renouvellement urbain

Au mois de juillet ont été validés les projets de 20 quartiers mobilisant près de 820 millions d’euros de concours financiers de l’Anru. Le comité d’engagement national de l’Agence[…]

01/08/2019 |
Délégation du permis de construire : les organismes tierce partie entrent dans la boucle

Délégation du permis de construire : les organismes tierce partie entrent dans la boucle

Végétalisation et lutte contre les surchauffes

Végétalisation et lutte contre les surchauffes

Réparer la ville

Evénement

Réparer la ville

Plus d'articles