Un accord pour développer Minergie France

Sujets relatifs :

Un accord pour développer Minergie France

L’association Prioriterre, certificateur Minergie en France basé en Haute-Savoie, et Création développement des éco-entreprises (CD2E), basée à Loos-en-Gohelle (Pas-de-Calais), ont signé en février un accord pour développer le label Minergie : CD2E assurera le relais de Minergie et la formation pour Minergie-Eco dans le Nord de la France. La compétence de CD2E dans le domaine des éco-matériaux est à ce titre un atout : l’association soutient depuis plusieurs années les éco-entreprises régionales (elle a notamment lancé une action pour prendre en charge 80 % du coût de huit Atex pour des PME régionales avec un résultat concret à ce jour, l’isolant Métisse (voir ci-contre) et a développé une base de données sur les éco-matériaux. Le label standard Minergie exige une performance de 38 kWh/m²/an en neuf et 60 kWh/m²/an en rénovation et son calcul thermique est adapté à la RT 2 005. L’une des différences de cette certification par rapport aux autres est le critère du maintien des coûts dans une enveloppe acceptable : pas plus de 10 % de surinvestissement. Minergie propose aussi un suivi des consommations et un accompagnement aux comportements d’utilisation pendant trois ans. Son coût est de 1250 e pour une maison individuelle ; 2 500 e avec suivi sur trois ans. Plusieurs labels Minergie existent : le standard, Minergie-P (passif), Minergie-Eco (écologique) et Minergie-P-Eco (passif et écologique). Pour les deux partenaires, multiplier les labels de performance énergétique n’est pas un problème car ce sont des démarches différentes, qui permettent à chacun de trouver chaussure à son pied : « Plus il y en a, plus cela stimule, estime Alex Wignacourt, de CD2E. L’objectif n’est pas d’être répandu partout mais d’être complémentaire. » Fin mars, 85 projets de certification Minergie étaient en cours en France et 7 logements étaient certifiés. Prioriterre compte doubler ce nombre en 2009 et espère se développer dans le logement collectif.

Nous vous recommandons

Création du collectif France Géoénergie pour « structurer la profession »

Création du collectif France Géoénergie pour « structurer la profession »

Les différents acteurs de la géothermie de surface s'unissent autour du collectif France Géoénergie dans le but de démocratiser cette solution énergétique décarbonée. Ils espèrent augmenter la production de 4,7 TWh annuels...

Engie Solutions mise sur les réseaux de chaleur

Engie Solutions mise sur les réseaux de chaleur

Booster la captation de carbone des bétons

Booster la captation de carbone des bétons

Label ÉcoQuartier : une nouvelle mouture en 2023

Label ÉcoQuartier : une nouvelle mouture en 2023

Plus d'articles