Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Tribune : "Participer à l’indispensable transition écologique et sociétale" - Manifeste pour une Frugalité heureuse et créative

Sujets relatifs :

, ,

LES AUTEURS

De g. à dr. : Dominique Gauzin-Müller (architecte), Philippe Madec (architecte-urbaniste) et Alain Bornarel (ingénieur)

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Tribune :

Les Premières rencontres liées au Manifeste pour une frugalité heureuse et créative dans l’architecture et l’aménagement des territoires urbains et ruraux lancé en janvier 2018 auront lieu les 17 et 18 mai 2019 à Lens et Loos-en-Gohelle. L'occasion du tribune ouverte à Alain Bornarel, Philippe Madec et Dominique Gauzin-Müller, créateurs du manifeste.

"L’alarme sonne de tous côtés : les records de chaleur se multiplient, la concentration des gaz à effet de serre atteint de nouveaux sommets, les catastrophes naturelles s'aggravent, le niveau des océans augmente de 3,3 mm par an et des milliers d’espèces animales et végétales sont menacées d’extinction. La responsabilité humaine dans ce dérèglement global ne fait plus de doutes et les 15 000 scientifiques regroupés dans le GIEC l’affirment : « il sera bientôt trop tard pour dévier de notre trajectoire vouée à l'échec ».

Heureusement, des solutions existent, en particulier dans le secteur du bâtiment, responsable de la majeure partie des pollutions, des déchets et des émissions de gaz à effet de serre. C’est pour participer à l’indispensable transition écologique et sociétale que le Manifeste pour une frugalité heureuse et créative dans l’architecture et l’aménagement des territoires urbains et ruraux a été lancé le 15 janvier 2018.

Seize mois plus tard, cette initiative continue à soulever un grand intérêt chez les professionnels comme au sein d’un public plus vaste. Parmi les quelques 6000 signataires, on dénombre environ 30% de représentants de la société civile et 70% de professionnels. Ils vivent dans tous les coins du monde : 11% à l’étranger, 2% dans les DOM/TOM, 52% dans l’une des 22 métropoles françaises et 35% dans des territoires périurbains ou ruraux hors des métropoles. Ce mouvement a anticipé celui des jeunes qui, inspirés par Greta Thunberg, entrent en résistance dans de nombreux pays.

À l’initiative de quelques militants, six groupes locaux se sont constitués en Belgique, Bretagne, Île-de France et Nouvelle-Aquitaine, dans les Hauts-de-France et à La Réunion. D’autres ont annoncé leur création en PACA, Centre-Val-de-Loire, Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté et le Grand Est, ainsi qu’en Martinique, dans le Gers, dans les Ardennes et au Maroc. Des maîtres d’ouvrage ont également constitué un groupe professionnel.

La frugalité dans l’utilisation du sol, des matériaux et de l’énergie s’impose ainsi peu à peu dans nos secteurs d’intervention comme une alternative sérieuse au mode non durable de production des établissements humains.

Pour réfléchir à ce que représente cette frugalité dans les métiers de la construction et de l’aménagement et imaginer l’avenir à donner au mouvement, les premières Rencontres de la frugalité heureuse et créative sont organisées avec l’équipe régionale des Hauts-de-France. Rejoignez-nous les 17 et 18 mai 2019 à Lens et Loos-en-Gohelle."

Programme et inscription : www.frugalite.org

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Nouvelle certification CTB

Nouvelle certification CTB

Le FCBA a mis en place « CTB Composants & systèmes bois », une marque unique de certification pour tous les éléments de structure bois. L’univers CTB de l’Institut technologique FCBA[…]

21/05/2019 |
ITE : Point, enjeux et perspectives

ITE : Point, enjeux et perspectives

Création d'un Mastère Spécialisé « Management of Energy Projects » à l’École des Ponts ParisTech

Création d'un Mastère Spécialisé « Management of Energy Projects » à l’École des Ponts ParisTech

Lauréats de la première édition du concours Archi’Bois

Lauréats de la première édition du concours Archi’Bois

Plus d'articles