THERMIQUE Une pile à combustible dans des logements sociaux

Sujets relatifs :

Un site Opac comprenant 300 logements (Paris 15e) va être équipé d’une pile à combustible. Cette installation de cogénération assurera des gains estimés de 20 à 30 % sur les charges de chauffage des résidents. Ce système équipe des habitations individuelles, mais c’est la première fois qu’il sera installé dans un grand ensemble. La pile à combustible combine la production d’électricité et de chaleur à partir d’hydrogène, lui-même obtenu à partir du gaz naturel. Son atout principal est le très faible niveau polluant (particulièrement en termes d’émissions de CO2) et son rendement électrique, évalué à 60 % (contre 35 % pour les systèmes de cogénération thermiques). La technologie retenue pour l’immeuble parisien est la pile à carbonate fondu, fonctionnant selon un principe de réactions chimiques qui libèrent des électrons d’hydrogène afin de créer un courant électrique. Cette expérience qui prendra effet en novembre 2005, sera co-financée par la région IDF, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et des fonds européens, pour un coût de 6,5 millions d’euros.

Nous vous recommandons

Saint-Gobain prévoit la construction d'un campus étudiant en terre excavée

Saint-Gobain prévoit la construction d'un campus étudiant en terre excavée

Le constructeur veut valoriser la terre, déchet du BTP, pour en faire du béton dans le cadre de l'édification d'un campus étudiant à Marseille.Saint Gobain expérimente la construction en terre excavée à Marseille. L'entreprise entend...

Bâtir pour le climat : "la REP ajoute du sens à notre métier"

Evénement

Bâtir pour le climat : "la REP ajoute du sens à notre métier"

Le soleil réinvente l'eau chaude

Le soleil réinvente l'eau chaude

Quand l'électricité sort de cellules

Quand l'électricité sort de cellules

Plus d'articles