Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Thermique : logiciel de calculs de complexes vitrage/menuiserie

Sujets relatifs :

Thermique : logiciel de calculs de complexes vitrage/menuiserie

Le logiciel Vision Bois permet d’effectuer le calcul thermique des fenêtres en bois prenant en compte la résistance additionnelle de la fermeture éventuellement associée à la fenêtre.

Le logiciel Vision Bois développé par le Cebtp (Centre expérimental de recherche et d’étude sur le bâtiment et les travaux publics) permet le calcul de l’ensemble formé par une menuiserie et son vitrage, selon le principe de la norme NF EN ISO 10 077-1 partie 1 : méthode simplifiée. Le coefficient de transmission thermique (Uf) des profils est calculé à partir de formules simplifiées établies sur la base des résultats d’un grand nombre de calculs aux éléments finis sur sections réelles. Il fait intervenir les paramètres suivants : la conductivité thermique du bois, définie par les règles Th-U selon l’essence du bois, les caractéristiques géométriques du profil, la configuration du seuil (pour les portes-fenêtres) et le nombre de barrières d’étanchéité ainsi que le jeu nominal entre ouvrant et dormant. Le coefficient de transmission thermique Ug du vitrage est la valeur certifiée Cekal (association loi 1901 qui délivre des certificats de qualification aux transformateurs de verre plat sur la base de contrôles et d’essais réalisés dans leurs centres de production) et le coefficient de transmission linéique de la liaison vitrage-menuiserie est déterminé selon les règles Th-U.

Classement minimum : A2 en perméabilité à l’air

Compte tenu de ses dimensions (dimensions conventionnelles Acotherm ou réelles), le coefficient Uw de la fenêtre est obtenu par assemblage de ces postes selon les règles Th-U. Les résultats sont édités sous la forme d’une note faisant apparaître l’ensemble des données du calcul, le coefficient Uw défini de la fenêtre, la résistance additionnelle de la fermeture associée et le coefficient U jour-nuit. A côté de chacun des deux coefficients cités ci-dessus sont ajoutés les indicateurs suivant :

– pour le coefficient Uw de la paroi vitrée nue : la valeur garde-fou et les valeurs de référence pour chaque zone d’hiver ;

– pour le coefficient moyen U jour-nuit : la valeur garde-fou et les valeurs de référence avec une fermeture associée.

L’écran général de saisie comporte une fenêtre proposant un choix entre deux options : Charte Menuiserie 21 ou procédure d’autocontrôle.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°234

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2003 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Une « ITE naturelle » pour le bâti ancien

Une « ITE naturelle » pour le bâti ancien

Parexlanko lance sur le marché une solution biosourcée projetable aux performances multiples. Et oriente résolument sa politique vers la réduction des émissions carbone de ses produits. « Parnatur[…]

23/10/2019 | ActualitéProduit
L'UFME s'engage pour le développement de la lumière naturelle dans les bâtiments

L'UFME s'engage pour le développement de la lumière naturelle dans les bâtiments

Levée de fonds pour radiateur électrique connecté

Levée de fonds pour radiateur électrique connecté

Revêtements muraux souples et acoustiques (1/2) - Quand le silence s'installe

Enquête

Revêtements muraux souples et acoustiques (1/2) - Quand le silence s'installe

Plus d'articles