Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

THERMIQUE Isolation sous vide : première mise en œuvre en France

Sujets relatifs :

En avril dernier, la première pose réelle en France d’isolant sous-vide s’est déroulée lors de la rénovation d’un studio dans un vieil immeuble pré-haussmannien. Grâce à l’efficacité de ce procédé, les déperditions thermiques par les conditions de base ont été réduites de 77 W/m² à 25 W/m², soit une division par 3 en perdant seulement 2 % de la surface habitable. L’isolation thermique des murs extérieurs a été réalisée grâce à un sandwich isolant. Des panneaux isolants sous vide de 2 cm d’épaisseur VA-Q-TEC, sont collés sur un « support » en polyuréthanne Swisspor de 1 cm d’épaisseur. Le tout, fermé par une plaque de plâtre de 1 cm, procurant un U moyen de 0,28/m² K. Ainsi, 800 W installés suffisent à chauffer ce studio de 24 m². Le chauffage est assuré par un plafond rayonnant plâtre Hora. Le seul inconvénient réside dans l’impossibilité de planter quoi que ce soit dans les murs. Le PIV (produit isolant sous vide ou VIP pour Vacuum Insulation Panel) est constitué d’une âme et d’un film. L’âme comprend 80 % de dioxyde de silice (SiO2), 15 % de carbure de silicium (SiC) et 5 % d’autres produits. Le film est constitué d’un multicouche comportant des films polymère (PE et PET) et de l’aluminium sous forme laminée (feuille). Pour obtenir un pouvoir d’isolation donné, il suffit d’un PIV 6 fois moins épais que les meilleures laines minérales (LM) et polystyrènes expansés (PSE). On obtient la même résistance thermique de 2 m². K/W avec un PIV de1 cm d’épaisseur, avec 6 cm de PSE optimisé ou 9 cm de LM standard. Toutefois, il faut compter 12 e/m² pour les isolants traditionnels contre 60 à 100 e/m² pour les PIV. Les panneaux PIV utilisé pour ce chantier coûtaient 80 e HT pour une surface de 1 000 x 600 mm et 1 cm d’épaisseur. Notons que ces panneaux existent également en 1 000 x 300, 500 x 300 mm, sur mesure et en épaisseurs de 10 à 60 mm. La rénovation du studio a été étudiée par Pouget Consultants et menée à bien par l’entreprise générale Cebtp. Outre l’isolation sous-vide, ce studio a bénéficié d’une isolation acoustique par panneaux Placo Silence de BPB Placo pour le mur mitoyen, d’une isolation thermique des allèges de fenêtres par 8 cm de polyuréthanne Thane 24 de Knauf et de fenêtres à menuiserie PVC. L’une des fenêtres a reçu un double vitrage Okalux rempli d’aérogel de silice Cabot qui combine isolation thermique et translucidité.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°272

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

L'Anru poursuit ses projets de renouvellement urbain

L'Anru poursuit ses projets de renouvellement urbain

Au mois de juillet ont été validés les projets de 20 quartiers mobilisant près de 820 millions d’euros de concours financiers de l’Anru. Le comité d’engagement national de l’Agence[…]

01/08/2019 |
Délégation du permis de construire : les organismes tierce partie entrent dans la boucle

Délégation du permis de construire : les organismes tierce partie entrent dans la boucle

Végétalisation et lutte contre les surchauffes

Végétalisation et lutte contre les surchauffes

Réparer la ville

Evénement

Réparer la ville

Plus d'articles