Technal lance un Club pour les prescripteurs

Stéphanie Obadia

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Technal lance un Club pour les prescripteurs

Le 11 décembre Technal lançait à la Philharmonie de Paris son Club 4114 – à prononcer 41-14 en référence au  profilé rainuré créé par l’entreprise en 1960 – dédié aux prescripteurs.

Pour Pascal Viollau, responsable prescription pour Technal, « ce club est l’aboutissement de nombreuses actions et rapprochements » avec les architectes, économistes, bureaux d’études, entreprises générales, promoteurs à l’instar du Palmarès architecture aluminium qui vient de célébrer sa 17e édition. Ce club proposera notamment des webinaires, des formations, un blog, mais aussi des rendez-vous afin d’échanger, d’inspirer et de réfléchir autour de l’architecture. C’est d’ailleurs le fondateur et architecte d’Arkhenspaces, Éric Cassar, qui a inauguré le premier événement club en tenant une conférence sur le thème « Des villes sensibles aux architectures subtiles ». Un discours poétique sur la ville de demain et la smart city. Sa proposition : la ville doit être un lieu servit et servant, produisant de la valeur, des services… mais aussi un lieu de « vivre ensemble ».



Le livre du Palmarès Technal 2018

Smart city et standardisation


Éric Cassar, fondateur et architecte d’Arkhenspaces.

Quant à la smart city, son sujet de prédilection, Éric Cassar sensibilise aux risques de standardisation d’une ville programmée et d’un confort formaté au risque de voir naître des villes sans âmes. « Des villes plus sures, sans danger, mais pour qui au final ? Le plus grand danger est l’ennui. » Il propose alors d’ajouter du sensible, de la surprise, de transformer les attentes, de réenchanter les ville en invitant à la flânerie tout comme l’efficience, en surprenant au détour d’une rue, en créant de nouvelles esthétiques telles des éoliennes qui diffuseraient des touches de couleurs au rythme de leur roulement ou de l’eau de pluie récupérée des toits pour devenir une fontaine, de détourner les sons urbains pour recréer des sons harmonieux, de réintroduire la nature sauvage dans nos villes, de jouer avec le vent pour engendrer des mouvement d’air... ou encore de détourner l’outil numérique pour étonner, réenchanter pour que l’architecture ne soit jamais figée.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Supports, surfaces

Dossier

Supports, surfaces

À défaut d'espaces verts créés en pleine terre, les bâtiments peuvent faire office de réceptacle pour une végétalisation hors-sol. Mais leur impact sur le rafraîchissement du quartier n'est pas encore quantifié.La ville...

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Une cartographie des panneaux solaires

Une cartographie des panneaux solaires

Plus d'articles