Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Surfaçade à l’hôpital de Brive-la-Gaillarde

Sujets relatifs :

Surfaçade à l’hôpital de Brive-la-Gaillarde

© (Doc. Sylvain Mille/Technal.)

Établissement typique des années 70, l’hôpital de Brive-la-Gaillarde (19) possédait des brise-soleil d’origine, fabriqués en béton, mais décrépis par le temps. Il est donc apparu nécessaire de les supprimer et de profiter de l’opération, afin d’améliorer la thermique de l’édifice. De cette double contrainte est né le projet de créer, sur les deux faces de l’établissement exposées au soleil, une double peau. Cette solution permet tout d’abord de conserver la façade existante, et donc d’intervenir sans entraver l’activité de l’hôpital. Ensuite, son traitement particulier lui assure un rôle thermoacoustique non négligeable, puisque les gains énergétiques attendus représenteraient 20 % de la consommation actuelle. Enfin, la réalisation de passerelles grillagées rend accessible aux pompiers et aux agents de sécurité chaque niveau.
L’architecte Vincent Espagno et l’entreprise de métallerie Manière et Mas ont mis au point une façade double peau ventilée appelée « Géode », de Technal, adaptée à l’existant. Ainsi, la trame verticale de cette façade rapportée reprend celle des consoles en béton. La façade, fixée sur une structure porteuse en acier galvanisé, est composée de tubes rectangulaires horizontaux de 6,80 m. Elle est équipée de trois types de double vitrage : un double vitrage clair (de facteur solaire Sw = 0,26), qui assure aux malades une vue dégagée sur l’environnement, et deux doubles vitrages sérigraphiés en parties haute et basse, de densité et de protection thermique différente (Sw de 0,22 et 0,17).
Ce montage se complète d’un réseau horizontal de capots saillants de 25 cm qui jouent à la fois le rôle de casquette brise-soleil et de modénature animant la façade. En hiver, cet espace tampon totalement clos par des ventelles en partie haute, limite les déperditions des locaux contigus. L’été, l’ouverture basse et haute de cette cheminée naturelle rafraîchit naturellement le bâtiment.

N°334

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°334

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2014 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Du vitrage collé sur châssis bois pour menuiseries extérieures

Du vitrage collé sur châssis bois pour menuiseries extérieures

Le centre technique FCBA a développé une technologie de vitrage collé sur châssis bois pour les menuiseries extérieures. L’appel à manifestation d’intérêt lancé fin octobre[…]

11/12/2018 | Actualité
Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Enquête

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Membranes d'étanchéité (1/2) - En voie de traditionnalisation

Enquête

Membranes d'étanchéité (1/2) - En voie de traditionnalisation

Le FCBA et l'EpaMarne s'engagent pour une ville durable

Le FCBA et l'EpaMarne s'engagent pour une ville durable

Plus d'articles