Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Studios du Lendit : priorité à l’acoustique

Sujets relatifs :

Pour assurer une parfaite isolation acoustique avec l’extérieur et entre studios de télévision, une structure suspendue en acier a été retenue.

Les studios du Lendit qui s’étendent dans la plaine de Saint-Denis où s’installait la célèbre foire médiévale, sont un haut lieu du cinéma. Ils sont particulièrement contraints par une donnée incontournable : un isolement phonique de très haut niveau. Il n’est pas question en effet que les bruits extérieurs (le RER passe à proximité) viennent perturber les bandes sons des films qui sont ici produits. C’est donc une construction sur plots vibratiles qui a été conçue dès l’origine, totalement à l’abri de toute nuisance sonore.

« 24 000 m2 de locaux dont 15 000 m2 de studios et espaces associés et 9 000 m2 de bureaux, ce programme se caractérisait aussi par 5 000 m2 de plateaux de tournage, précise Patrick Beghin, directeur général délégué de la Foncière Ile-de-France, maître d’ouvrage. Les prestations techniques sont particulièrement élevées et correspondent aux exigences actuelles en matière de tournage télévisé et de diffusion en direct. L’immeuble est le premier construit en France depuis plus de quinze ans ». Les études commencées en 2006 ont débouché sur un permis de construire en mars 2008, la livraison ayant été assurée fin 2010.

Double mur

La problématique acoustique est double. S’il faut abriter le bâtiment des bruits de l’extérieur, il faut aussi isoler les studios les uns des autres empêchant aussi bien les transmissions solidiennes qu’aériennes. D’abord orienté vers une solution exploitant le béton, le projet a été arrêté avec une variante métal qui, à coût équivalent a permis d’optimiser le projet. Elle permettait notamment de réaliser de grandes portées de façon simple. Il est aussi certain que la rapidité de mise en œuvre de la solution béton a fortement pesé dans le choix du maître d’ouvrage.

L’ensemble repose donc sur des plots anti-vibratiles qui s’appuient eux-mêmes sur des fondations béton qui avec les cages d’escaliers et les trémies d’ascenseurs, constituent les seuls ouvrages utilisant ce matériau. L’ossature générale des bâtiments est pendulaire et constituée de grands portiques reposant sur un minimum de poteaux. Ces poteaux, constitués de HB 600 montent à 15 m de hauteur. Les portées sont supérieures à 25 m. Les planchers (au maximum trois dans les parties administratives) sont suspendus aux portiques.

Structure décalée

L’isolement acoustique demandé était de 72 dB, et la valeur du coefficient d’absorption aw fixée à 0,85.

La solution proposée s’appuie sur l’emploi de deux panneaux Habilis comportant un parement de 7 cm de béton, une lame d’isolant de 13 cm en laine de roche et un parement acier. Pour les studios du Lendit, le maître d’œuvre a choisi des panneaux prélaqués noirs avec perforation de 17 % du plateau d’absorption. Chaque paroi mesure 1 mètre d’épaisseur.

« Des essais menés au CSTB ont montré qu’il fallait prévoir deux types de complexes, explique Vincent Birarda, d’Arcelor.

Pour les parois les moins exigeantes, les deux panneaux Habilis pouvaient s’appuyer sur les mêmes poteaux de d’ossature support, des IP 400. Toutefois, lorsque l’isolement demandé était plus important, chaque double mur de panneaux devait s’appuyer sur une série différente de poteaux qui ont été disposés en quinconce. Au final, ce léger décalage des poteaux n’augmenta pas la largeur de la paroi. Tous les poteaux sont bien sûr suspendus.

N°311

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°311

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2011 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Permis d'expérimenter : le projet d’ordonnance mis en consultation publique

Permis d'expérimenter : le projet d’ordonnance mis en consultation publique

Prévue par la loi Confiance du 10 août dernier, l’ordonnance permettra aux maîtres d’ouvrage de déroger à de nombreuses normes de construction. La mouture soumise par le gouvernement à[…]

Le pare-vapeur s'impose sur les toitures étanches en tôles d'acier nervurées pleines

Le pare-vapeur s'impose sur les toitures étanches en tôles d'acier nervurées pleines

Façades et feu : avancées et attentes

Façades et feu : avancées et attentes

Équipements sous pression, simplification et précision de la réglementation

Équipements sous pression, simplification et précision de la réglementation

Plus d'articles