Structure en double huit pour une église

Sujets relatifs :

Structure en double huit pour une église

© (Docs. David Métreau/Patrick Berger&Jacques Anziutti.)

La structure de l’église Saint-Paul-de-La-Plaine à Saint-Denis (93) est composée de deux « huit » - ou de deux « infinis » : ? - en tubes acier galvanisé reliés par des poteaux verticaux placés tous les 1,35 m. Chacun des deux « huit » prend appui au sol à une extrémité du bâtiment et s’élève obliquement vers le ciel. Ils se croisent pour former un « ? » tridimensionnel composé de deux ventres en forme de goutte d’eau. La plus grande des « gouttes », revêtue de bacs acier, donne corps à l’église. La seconde, laissée nue, dévoile la structure et délimite le jardin.
Ce système, léger, a permis de s’affranchir des problèmes liés à la faible portance du sol. Les deux boucles se rencontrent et s’articulent à 3,3 m du sol. Ce point d’équilibre vers lequel convergent les forces de la structure est aussi l’emplacement du chœur de l’église, puisque c’est à cet endroit que l’autel a été placé. L’ensemble de l’édifice étant porté par les seules assises au sol des boucles et par le nœud suspendu, le volume de la nef - qui occupe 200 m 2 au sol - se retrouve entièrement dégagé.
Le plafond de l’église, en voûte inversée et inspiré de l’os de seiche, travaille en traction sur l’ossature métallique sous-tendue. Il culmine à 12,5 m et rejoint, en épousant la pente de la structure, le cœur de la construction. Douze baies zénithales (pour rappeler la Cène et les apôtres) sont disposées sur son pourtour. Le jour qui les traverse se projette sur les murs de l’église et donne naissance à une lumière, changeante au gré de la course du soleil. Derrière le chœur, la pointe de la « goutte » en vitrage transparent constitue la treizième source de lumière naturelle. Conçue par les architectes Patrick Berger et Jacques Anziutti, l’église Saint-Paul-de-La-Plaine a été inaugurée et consacrée le 24 mai dernier.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Un nouveau palmarès pour le réemploi

Un nouveau palmarès pour le réemploi

La deuxième édition des Trophées Bâtiments Circulaires, dont la finalité est de valoriser et massifier le réemploi, témoigne des différents champs explorés, y compris celui des ouvrages d'art.Le palmarès de la deuxième...

Le numéro 407 de septembre des Cahiers techniques du bâtiment est paru !

Le numéro 407 de septembre des Cahiers techniques du bâtiment est paru !

Nouvelle vie pour faux planchers

Nouvelle vie pour faux planchers

« Des gestes de rénovation non coordonnés »

« Des gestes de rénovation non coordonnés »

Plus d'articles