Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Starck signe l’ambiance du Paradis du fruit

Sujets relatifs :

Starck signe l’ambiance du Paradis du fruit

A l'occasion des 25 ans de l'enseigne, les 350 m2 du restaurant Le Paradis du Fruit de l’avenue Georges-v (Paris viii) viennent d’être dotés d’un tout nouveau décor conçu par Philippe Starck, en sol acajou, métal, aluminium, inox poli miroir et verre. Dans l’esprit du célèbre designer, cette nouvelle charte graphique lisse et lumineuse symbolise la pureté du lieu, indissociable de l’hygiène associée à l’art de préparer les fruits et aux vertus qu’ils procurent. Des écrans géants sont dispersés dans le restaurant grâce auxquels on entre dans la pulpe des fruits. Les miroirs, le marbre dans les toilettes et les piliers en inox en forme de troncs d’arbres contrastent avec les grands lustres en Murano. Créés par l’artiste Aristide Najean, ces derniers emplissent l’espace de leurs formes végétales torturées. Une scénographie à la gloire du fruit a été mise en scène sur treize écrans plasma 103’’ de Panasonic. Les images, réalisées par le graphiste Thibaut Mathieu, du studio Cake Design, montrent des fruits géants ­baignant dans une atmosphère liquide, aérienne et colorée.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Réglementation gaz, le point sur l'arrêté du 23 février 2018

Réglementation gaz, le point sur l'arrêté du 23 février 2018

Tour d'horizon des exigences et restrictions, les obligations de l'arrêté du 23 février 2018 relatif aux installations de gaz combustible des bâtiments d'habitation, avec Serge Picard, de Qualiconsult.CTB Depuis quand s'applique la...

Concours Photo AQC, la patho en photos

Concours Photo AQC, la patho en photos

Protection par dalles en céramique sur plots des toitures-terrasses étanchées

Entretien

Protection par dalles en céramique sur plots des toitures-terrasses étanchées

Les économies d'énergie sous l'angle du nouveau décret tertiaire

Entretien

Les économies d'énergie sous l'angle du nouveau décret tertiaire