Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Une centrale de géothermie profonde au Benelux

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Une centrale de géothermie profonde au Benelux

© spie

Spécialisé dans les technologies propres et le développement durable, l'institut flamand Vito se lance dans la construction d'une centrale de géothermie profonde à Mol (province d'Anvers). Il s'agira de la première centrale de géothermie profonde du Benelux à produire de la chaleur et de l'électricité verte.

L'institut flamand pour la recherche technologique, VITO, spécialisé dans les technologies propres et le développement durable, se lance dans la construction d’une centrale de géothermie profonde à Mol (province d'Anvers). Des forages de deux puits de  3,610 m et de 4,341 m de profondeur - débutés en 2016 - vont permettre de pomper de l'eau à 128°C depuis les couches terrestres profondes. L'énergie de cette eau servira à produire de la chaleur et de l'électricité dans la centrale géothermique.

 

Un potentiel d'environ 10 MWth

Neuf aéroréfrigérants adiabatiques d'une puissance totale de 9 MW ont été installés. « Ces refroidisseurs, utilisant l'air ambiant et un pré-refroidissement par pulvérisation d'eau pour refroidir l'eau de traitement, sont couplés à un réseau de conduites, des collecteurs et des installations de pompage aux modules Organic rankine cycle (ORC)* qui génèrent de l'électricité. Nous avons choisi d'équiper ces refroidisseurs de pré-refroidisseurs adiabatiques, qui permettent une économie considérable d'énergie dans le processus », explique Roald Noels, chef de projet du département Services Geel Building de Spie Belgium qui a participé à la construction. Nous allons également assurer le raccordement du bâtiment du service technique du VITO au réseau de chaleur interne ».

La mise en route de la centrale devrait  être bientôt effective. Cela permettra à VITO d’étudier en conditions réelles les défis techniques, la faisabilité économique et le potentiel de la géothermie. Les deux puits de la centrale disposent d’un potentiel thermique d’environ 10 MWth et d’un potentiel électrique voisin de 1 MWe. Il s’agira de la première centrale de géothermie profonde du Benelux à produire de la chaleur verte et de l’électricité verte.

 

* Modules ORC (Organic Rankine Cycle) : production d'électricité à partir d'un solvant organique.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Ré-élection de Thierry Lirola à la présidence du SNER

Ré-élection de Thierry Lirola à la présidence du SNER

Le Conseil d'Administration du SNER  s'est réuni le mardi 12 mars 2019 à Paris. Thierry Lirola a été ré-élu à la présidence pour un deuxième mandat. Thierry Lirola[…]

22/03/2019 |
Premier projet d’illumination solaire dynamique au monde

Premier projet d’illumination solaire dynamique au monde

Xavier Chastel, nommé Délégué général de l’UNICEM

Xavier Chastel, nommé Délégué général de l’UNICEM

La construction face au virage tech

La construction face au virage tech

Plus d'articles