Son décret enfin paru, le permis d’expérimenter peut être testé !

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Son décret enfin paru, le permis d’expérimenter peut être testé !

Les modalités selon lesquelles il est possible de déroger à un grand nombre de règles de construction sont désormais connues. Le décret « permis d’expérimenter » découlant de la loi Essoc vient d’être publié au « Journal officiel ». (Un article du Moniteur)

Il devait s’appliquer au 1er février, ce ne sera finalement le cas qu’au 13 mars. Mais le voilà ! Le décret sobrement baptisé « décret n° 2019-184 du 11 mars 2019 relatif aux conditions d'application de l'ordonnance n° 2018-937 du 30 octobre 2018 visant à faciliter la réalisation de projets de construction et à favoriser l'innovation » est paru au "Journal officiel" ce 12 mars. Il apporte les dernières précisions manquant aux maîtres d’ouvrage pour pouvoir utiliser le nouveau dispositif prévu par la loi Essoc du 10 août dernier. Lequel, faute de dénomination officielle, est appelé, par les uns, permis d’expérimenter, par les autres, permis de faire, de déroger ou encore d’innover.

[suite de l'article]

Nous vous recommandons

Contrôle des opérations CEE (2/3) : notre cartographie des liens d’intérêt

Enquête

Contrôle des opérations CEE (2/3) : notre cartographie des liens d’intérêt

Dans cet épisode consacré aux liens d’intérêt des bureaux de contrôle, nous proposons une data visualisation des liens d’intérêt des bureaux de contrôle avec d’une part le monde des CEE, et d’autre part le monde des...

01/02/2023 |
Vers une meilleure traçabilité des déchets

Vers une meilleure traçabilité des déchets

Contrôle des opérations CEE (1/3) : des bureaux hors de contrôle ?

Enquête

Contrôle des opérations CEE (1/3) : des bureaux hors de contrôle ?

Un fonds vert pour les projets de transition écologique des collectivités

Un fonds vert pour les projets de transition écologique des collectivités

Plus d'articles