Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

SOLAIRE Cellules photovoltaïques : une amélioration lente du rendement

Sujets relatifs :

SOLAIRE Cellules photovoltaïques : une amélioration lente du rendement

Les cellules photovoltaïques sont encore largement à base de silicium cristallin, comme les microprocesseurs d’ordinateurs. D’autres technologies sont en développement, mais le silicium mono ou polycristallin dominera la prochaine décennie.

© (Doc. Shell Solar.)

Le rendement photovoltaïque est encore médiocre, mais le soleil, quant à lui, ne coûte rien… Le rendement utile du photovoltaïque est celui des panneaux, composés de cellules. À l’heure actuelle, les meilleures cellules sont les cellules photovoltaïques HIP-210NHE1 du japonais Sanyo. Elles atteignent 18,7 % de « rendement de conversion » du solaire en électricité. Côté panneaux, ceux que Sanyo fabrique à partir de ses cellules affichent un rendement de 16,8 %, soit pratiquement deux points de moins que les cellules. La moyenne des panneaux photovoltaïques commercialisés aujourd’hui possède des rendements compris entre 12 et 15 %. Dans de bonnes conditions de fonctionnement, un panneau photovoltaïque produit en moyenne 100 kWh par m2 et par an. Ce qui correspond à la non-production d’environ 28 kg de CO2 par an, selon les normes allemandes. Comparé aux 6 % de rendement de la première cellule photovoltaïque produite au États-Unis en 1954 par les laboratoires Bell, le rendement n’a été multiplié « que par 3 » en 50 ans.

Toutefois, il devrait passer à environ 25% dans les 10 ans à venir avec l’apparition de nouveaux types de cellules. Rappelons qu’elles ont une durée de vie de 30 ans environ, que leur rendement décroît dans le temps et qu’elles peuvent être recyclées jusqu’à 5 fois.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°258

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

BAU 2019 : gros œuvre et isolation thermique

BAU 2019 : gros œuvre et isolation thermique

Pas de rupture technologique, mais des améliorations continues pour construire ou réhabiliter plus vite et mieux. Jeudi 17 janvier au matin, nous avons entamé l’exploration des halls A du salon BAU 2019. Ils sont[…]

18/01/2019 | IsolationActualité
"Grâce à L'IA, nous passerons du smart building à la smart city" - GA SmartBuilding (8/21)

"Grâce à L'IA, nous passerons du smart building à la smart city" - GA SmartBuilding (8/21)

 "Les géomètres-experts et le bornage: antisèche pour le président de la République"

"Les géomètres-experts et le bornage: antisèche pour le président de la République"

Bureau Veritas étoffe ses services liés à la performance énergétique

Bureau Veritas étoffe ses services liés à la performance énergétique

Plus d'articles