So!night Volet roulant autonome breveté à occultation maximale

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

So!night Volet roulant autonome breveté à occultation maximale

En première étape parisienne de son Roadshow programmé cette rentrée dans toute la France, Soprofen, a présenté SO!night, une innovation exclusive d’occultation déclinée sur sa gamme de volets roulants extérieurs en aluminium. C’est le « fruit d’un travail collectif abouti » se réjouit Emmanuel Lesage, directeur général de la marque alsacienne rachetée en 2018 par la SCOP Bouyer-Leroux au groupe Atrya (Tryba). Un profilé d'insertion breveté en PVC noir mat intégré dans les coulisses du volet, complété par 4 joints noirs coextrudés ou brosse de part et d'autre ainsi que sur la première lame et la lame finale du tablier, stoppent toute réverbération de lumière sur les parois intérieures des profilés. Ce dispositif testé sur place dans une cabine reproduisant des conditions réelles rend vraiment perceptible une occultation maximale à la fermeture. Il améliore aussi l’isolation thermique avec un passage en classe C5.

Le clair de jour est également optimisé en raison de l’encombrement réduit du coffre et d’un enroulement total du tablier : de nouvelles butées et des tulipes de guidage dans les coulisses permettent à la lame finale de ne pas dépasser du coffre. Ce dernier est proposé en 3 tailles et 4 formats (pan coupé, demi-rond, quart de rond ou Déco). Adapté aux baies jusqu'à 3 m de large grâce à une accroche pare-tempête des lames résistant à l'arrachement, le volet est équipé de verrous automatiques retardateurs d'effraction. Assurant une liaison robuste entre l’axe enrouleur (Axis 50) et le tablier, des verrous tasseurs revêtus de feutrine évitent les rayures sur les lames en aluminium plié rempli de mousse polyuréthane, disponibles en 37 ou 50 mm de large. Le thermolaquage blanc ou anthracite du tablier, toutes teintes pour l’encadrement, garantit une protection à la corrosion de 5 ans dans les zones exposées à moins de 10 km du bord de mer et de 7 ans au-delà. La motorisation solaire silencieuse et très discrète avec une batterie facile d’accès intégrée dans le coffre offre jusqu’à 45 jours d’autonomie. Filaire ou radio, elle est compatible avec les solutions domotiques du marché.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Supports, surfaces

Dossier

Supports, surfaces

À défaut d'espaces verts créés en pleine terre, les bâtiments peuvent faire office de réceptacle pour une végétalisation hors-sol. Mais leur impact sur le rafraîchissement du quartier n'est pas encore quantifié.La ville...

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Une cartographie des panneaux solaires

Une cartographie des panneaux solaires

Plus d'articles