Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Smart city, ville futée

Sujets relatifs :

Smart city, ville futée

Nous consacrons le dossier de notre supplément Solutions techniques de la Ville à la « smart city », la ville intelligente. Notez qu’en anglais, on ne l’a pas appelée la « clever city », mais la « smart city », comme on dit d’un type futé qu’il est un « smart guy ». On aurait donc pu traduire la « ville futée », mais cela aurait certainement fait moins sérieux.Avec « intelligente », on imagine une kyrielle de technologies de l’information et de l’automatisme voire, très loin, l’intelligenceartificielle.

Pourtant. Moins que de technologie, ce serait bien de « smartness » dont on aurait besoin. Ne dit-on pas de quelqu’un qu’il est futé, lorsqu’il trouve une solution originale à un problème ? Il y a chez ce « smart guy » une capacité à penser plus large et à comprendre commentles choses s’articulent pour élaborer des solutions originales.

Alain Bourdin, sociologue et urbaniste, qui répond à nos questions en introduction du dossier (p.14), comme Christophe Féry, organisateur de la convention Innovative City (p.7), mettent en avant le vrai défi de la « smart city ». Celui-ci réside bien plus dans la capacité des différents acteurs à se comprendre et à élaborer ensemble cette ville nouvelle, que dans la pose pertinente de capteurs, le traitement des quantités gigantesques de données, et autres sujets techniques délicats et pointus.

C’est que les sources de blocage sont au moins triples. D’abord l’organisation en silo des collectivités territoriales : leurs services eau, déchets, transports, systèmes d’informations, immobilier, etc. ont leurs logiques et leurs langages propres. Ensuite, les textes réglementaires qui peinent à s’adapter à de nouveaux modèles économiques. Par exemple, dans les domaines de la distribution et du stockage de l’énergie. Enfin, du côté des industriels : si beaucoup développent des systèmes extrêmement élaborés, leur interopérabilité, leur capacité à dialoguer donc, quoique souvent revendiquée, est loin d’être établie.

Éviter une nouvelle tour de Babel, voici le défi de la « smart city ».

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°325

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2013 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Panneaux solaires hybrides, la quête du rendement

Panneaux solaires hybrides, la quête du rendement

Avec moins d'encombrement et un meilleur rendement, les solutions solaires de production d'électricité et de chaleur ont le vent en poupe. Mais leur pertinence économique face au photovoltaïque seul n'est[…]

02/07/2019 | ChantierTechnipédia
Recyclage et industrie : rien ne se perd, tout se transforme

Recyclage et industrie : rien ne se perd, tout se transforme

Le bois atteint la moyenne hauteur

Le bois atteint la moyenne hauteur

Façades changeantes (1/2) - Quand le bâtiment a bonne mine

Façades changeantes (1/2) - Quand le bâtiment a bonne mine

Plus d'articles