Sinistre du parlement européen : les suspentes antivibratiles en cause

Sujets relatifs :

À la suite de l’effondrement début août d’une partie du faux plafond de l’hémicycle du Parlement européen (Strasbourg), deux experts ont été mandatés par les gouvernements allemand et français pour évaluer les causes du sinistre et permettre ainsi de faire les travaux de réparation et de consolidation avant la session de rentrée. Accroché à la structure métallique du bâtiment, ce plafond acoustique suspendu se compose de bandes horizontales de staff alternant avec des bandes de vides apparents, en fait des jouées en plaques de plâtre, elles-mêmes suspendues à la structure. Le sinistre provient d’un linéaire de staff (d’environ 50 x 5,70 m) qui ferme les jouées en partie basse, tout en en étant désolidarisées. Soit 10 tonnes qui se sont littéralement effondrés dans l’hémicycle, heureusement vide à ce moment. Pour Charles ­Baloche, directeur du département sécurité du Cstb missionné comme expert français : « Le sinistre est dû à l’emploi d’un certain type de suspentes antivibratiles à base d’élastomères dont la déformation sous la charge a provoqué une première rupture de suspente qui s’est ensuite propagée par effet domino sur toute la longueur de la zone considérée. Il semble que la maîtrise d’œuvre et l’entreprise de pose s’en soient tenues aux prescriptions du DTU 25.51 « Mise en oeuvre des plafonds en staff », en oubliant que la présence des suspentes anti­vibratiles rendait cette technique ancestrale non traditionnelle. Au manque de redimensionnement qui aurait dû être validé par une procédure d’Atex, s’ajoute l’emploi d’un modèle de suspente intolérant au défaut. En d’autres termes, si l’élastomère avait été pris en sandwich entre les parties hautes et basses de la suspente, rien ne serait arrivé. » Le 8 octobre, la session du Parlement s’est ouverte sous un plafond sécurisé par l’emploi de milliers de suspentes complémentaires. Un travail complexe réalisé par le haut qui porte le coefficient de sécurité équivalent à 10 fois la charge existante. Une mesure qui s’explique aussi par le fait que le bâtiment est placé en zone sismique.

Nous vous recommandons

Un fonds vert pour les projets de transition écologique des collectivités

Un fonds vert pour les projets de transition écologique des collectivités

Le Fonds, doté de 3,2 milliards d’euros en 2023 (de l'Etat et de la Banque des Territoires), financera des projets de transition pour les collectivités territoriales, sans appels à projets.L'Etat crée un fonds vert destiné à financer...

27/01/2023 |
Sylvain Legrand, nouveau directeur général de CVE Solar France

Sylvain Legrand, nouveau directeur général de CVE Solar France

Emmanuel Dunand nommé président du directoire d’ICF Habitat La Sablière

Emmanuel Dunand nommé président du directoire d’ICF Habitat La Sablière

Nooco pour calculer facilement son ACV

Nooco pour calculer facilement son ACV

Plus d'articles