Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Interview

Sécurité incendie et façade bois, de nouvelles règles de mise en œuvre

Sécurité incendie et façade bois, de nouvelles règles de mise en œuvre

© CSTB

Entretien croisé avec trois experts de la sécurité incendie et des constructions bois à propos du document Bois construction et propagation du feu par les façades en application de l'Instruction Technique 249 daté du 1er février 2017, qui "traite des dispositions constructives [...] qui visent à prévenir le risque de propagation du feu par l’extérieur d'un bâtiment via des façades intégrant du bois et comportant des baies vitrées".

Mathieu-François Grabowski, référent technique Groupe Sécurité Incendie Construction
Mathieu Faille, référent technique Groupe Structures et Constructions Bois
Gaétan Broihier, référent technique Groupe Sécurité Incendie

Pourquoi de nouvelles règles concernant les facades bois et la sécurité incendie ?

La sensibilisation des différents acteurs au développement durable, ainsi que le souhait de l'administration de mettre en œuvre une égalité de tous les matériaux, entraînent naturellement une augmentation de l'utilisation du bois dans la construction. L'éclosion d'un incendie dans l'un des niveaux d'un bâtiment engendre des risques de propagation du feu aux niveaux supérieurs par les façades. L'Instruction Technique 249, entre autre, précise les dispositions permettant de limiter ce phénomène.

L'Instruction Technique 249 (version 2010) dans son paragraphe 2. 4 donne des exemples de solutions pour le traitement des façades bois, mais les schémas qui les illustrent ne présentent qu'un caractère indicatif. C'est pourquoi une campagne d'essais comportant des essais LEPIR 2 a été menée entre 2012 et 2015 pour préciser les principes des solutions définis dans l'Instruction Technique 249.

Le document Bois construction et propagation du feu par les façades en application de l'Instruction Technique 249 version 2010 dans sa version 1. 1 du 1er février 2017 est donc l'aboutissement de cette campagne d'essai et a été reconnu par le ministère de l'Intérieur comme ayant valeur d'appréciation de laboratoire dans sa note d'information du 27 janvier 2017. Appréciation de laboratoire demandée au titre de l'instruction technique 249 aux paragraphes 2. 4. 3 et 5. 3.

À quels types de bâtiments s'applique cette note ?

Les dispositions techniques sont destinées aux établissements recevant du public (ERP) et aux bâtiments d'habitation dans la limite des prescriptions relatives à la réglementation propre à chaque type de bâtiment. Sont notamment concernés les cas où la règle du C + D doit être appliquée ainsi que certaines dispositions spécifiques pour les façades ne comportant pas d'ouverture.

Les façades des IGH font l'objet d'un processus particulier puisqu'il doit être obtenu un visa de façade établi par un laboratoire agréé par le ministère de l'Intérieur pour délivrer les visas de façade.

Façade en ossature bois sur plancher béton 

Quels sont les procédés constructifs visés ?

Le document lui-même limite son domaine d'emploi aux façades constituées d'un bardage ventilé mis en œuvre sur des parois porteuses ou non-porteuses réalisées en ossature bois, ou en panneaux bois monobloc de type panneaux en bois massif contrecollés et contre-cloués, ainsi qu'en éléments de maçonnerie ou en béton armé.

Notons que certaines de ces techniques ne relèvent pas, à ce jour, du domaine traditionnel. C'est le cas des panneaux de bois lamellé-croisé qui doivent bénéficier d'un Document Technique d'Application ou des parois non porteuses en ossature bois pour lesquelles un projet de DTU est en cours de rédaction.

Ce document ne vise pas les systèmes alternatifs aux bardages ventilés (ETICS, vêtures, vêtages… ) mis en œuvre sur des systèmes constructifs à base de bois.

Quelles en sont les principales dispositions constructives définies, permettant de limiter le risque de propagation du feu par les façades ?

Les paramètres essentiels à considérer pour la prévention du risque de propagation du feu par l'extérieur via des façades en bois munies d'un bardage ventilé sont : la présence, la nature, la géométrie et le positionnement des déflecteurs utilisés pour éviter l'effet de cheminée dans la lame d'air du bardage ventilé, ainsi que pour éloigner les flammes du nu extérieur de la façade.

Géométrie et mise en œuvre des déflecteurs de flammes

Ce déflecteur recoupe le bardage ventilé à chaque niveau de la façade, la longueur du débord est fonction de différents paramètres:

- la présence (ou non) et la nature de l'écran thermique. mis en œuvre entre le bardage ventilé et les éléments porteurs (ou non) en ossature bois ou en panneaux bois monobloc de type panneaux en bois massif contrecollés ou contre-cloués;

- le classement de réaction au feu, l'épaisseur nominale, la masse volumique minimale et le Pouvoir Calorifique Supérieur (PCS) du parement de bardage extérieur. Notons au passage que les bardages ajourés dits à claire-voie ne sont pas autorisés pour les ouvrages visés par ce document;

- la présence, la nature, la géométrie et le positionnement des dispositifs d'obturation et de calfeutrement de la lame d'air du bardage ventilé en situation d'incendie ;

- le traitement des embrasures de la façade;

- le traitement de l'étanchéité entre les planchers et la façade.

Épaisseur des profils de bardage

Quelles sont les plus-values de ce document et quelles en sont les limites ?

Ce document apporte beaucoup de précisions par rapport à la situation antérieure, notamment sur des conditions de réalisation et de mise en œuvre, mais le cas des façades comportant des fenêtres lorsque la règle du C+D n'est pas applicable n'est pas traité. À noter aussi que ce document est prévu avec un caractère évolutif et que la publication de versions enrichies est prévue à l'avenir pour traiter les dispositions constructives des systèmes alternatifs aux bardages ventilés mis en œuvre sur des systèmes constructifs à base de bois, ainsi que des solutions constructives mises en œuvre sur des systèmes de façades en bois susceptibles de participer à l'indice D.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°360

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2017 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

« Plusieurs nouveautés sur l'accessibilité en 2017 »

« Plusieurs nouveautés sur l'accessibilité en 2017 »

Plusieurs textes publiés en 2017 viennent compléter l'arsenal réglementaire concernant l'accessibilité aux personnes handicapées. Les principales évolutions sont présentées par[…]

13/11/2017 | Règles techniquesERP
La sécurité incendie dans les magasins et centres commerciaux

Interview

La sécurité incendie dans les magasins et centres commerciaux

Le R32, tête de file des fluides frigorigènes

Le R32, tête de file des fluides frigorigènes

Le point sur la réglementation thermique et environnementale des bâtiments neufs

Le point sur la réglementation thermique et environnementale des bâtiments neufs

Plus d'articles