Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

SECOND ŒUVRE Cloisonnement renforcé résistant à l’effraction

Sujets relatifs :

SECOND ŒUVRE Cloisonnement renforcé résistant à l’effraction

Le système de cloisons et de doublages Securistil repose sur la présence de bacs métalliques ondulés, en acier galvanisé Z350 (6 mm), qui tout en servant de structure à l’ouvrage retardent d’éventuelles infractions. (Doc. Placo.)

Associant des plaques de plâtre classiques à des bacs en acier à haute résistance, ce système normalisé de renforcement des cloisons retarde de trois à dix minutes toute tentative d’effraction.

Se munir de portes à hautes performances ne suffit pas pour combattre les effractions. En effet, de plus en plus de cambrioleurs n’hésitent pas à passer à travers les parois pour s’introduire dans les locaux visés. C’est pour protéger des bâtiments tels que les banques, musées ou bureaux, que Placo propose Securistil, un système de cloisons et de doublages en plaques de plâtre renforcées par un bac métallique ondulé à haute résistance.

Fait d’acier galvanisé Z350 (6 mm), ce dernier joue le rôle d’élément retardateur d’effraction et d’ossature à la cloison, qui se complète de plaques de plâtre de 25 mm d’épaisseur type Placo Duo’tech 25 ou Placoplatre BA 25.

Trois niveaux de résistance

Le type de parement en plâtre est à choisir suivant la performance acoustique visée, la plaque Placo Duo’tech 25 (1) offre par exemple de très bonnes performances acoustiques (RA de 47 à 70 dB). Les ondes du bac métallique procurent au système une grande robustesse face à la découpe. Elles permettent aussi d’intégrer des boîtiers électriques directement dans la cloison, grâce à leur épaisseur (45 mm) et à celle des plaques de plâtre (25 mm ou 2 x 25 mm) associées au bac métallique.

Le système Securistil assure la réalisation de doublages et de cloisons pouvant atteindre un maximum de 6,5 m de hauteur et un minimum de 90 mm d’épaisseur.

En outre, il apporte un niveau de résistance à l’effraction qui varie suivant le nombre de bacs acier utilisés : trois, cinq ou dix minutes de résistance.

• La solution à 1 bac permet d’atteindre le niveau 2 de la norme européenne XP ENV 1627 et 1630 (trois minutes de résistance) .

• La configuration à 2 bacsprocure une résistance de cinq minutes, correspondant à la norme française BP1. Les bacs se superposent et peuvent se placer des deux côtés d’un mur.

• Celle à 4 bacs atteint, quant à elle, le niveau 3 de cette même norme (dix minutes de résistance) et le niveau BP2 de la norme française RT T64 (marque A2P).

Les trois types de configuration s’associent systématiquement à des plaques de plâtre, placées contre les bacs. La solution à 1 bac est uniquement adaptée à une cloison distributive, alors que la configuration à 2 bacs peut être utilisée en cloison distributive ou séparative et que celle à 4 bacs ne s’utilise qu’en cloison séparative (2 bacs de part et d’autre).

Des bacs en guise d’ossature

Les bacs en acier remplacent l’ossature traditionnelle du montage. Ceux-ci se fixent sur des rails et des cornières posés mécaniquement sur le sol, en sous-face de plancher et en départ de mur tous les 60 cm. Les rails et cornières sont prépercés et renforcés (acier d’1,5 cm d’épaisseur). Les bacs métalliques sont fixés à chaque creux d’onde, verticalement dans les rails et en butée dans la cornière. Entre chacun d’entre eux un recouvrement minimum d’une demi-onde est requis, la fixation est réalisée sur l’aile diagonale du creux d’onde,tous les 30 cm.La légère superposition des plaques renforce la résistance mécanique du système. Les plaques de plâtre sont fixées directement sur le bac,à l’aide de vis TTPC à entraxe 30 cm.

.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°300

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Enquête- Sols sportifs

Enquête

Enquête- Sols sportifs

Les installations sportives indoor appellent la polyvalence afin de permettre l'exercice de plusieurs activités, sportives ou non. Les sols doivent ainsi pouvoir s'adapter à de nombreuses sollicitations.

03/05/2018 | Produit
Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête

Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête - Éclairage des musées

Enquête

Enquête - Éclairage des musées

Plus d'articles