Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

1 - Se garer aux quatre vents

1 - Se garer aux quatre vents

Le nouveau parking F4 en silo R+5 de l'aéroport de Bâle-Mulhouse.

© DeA Architectes/Pierre-Manuel Rouxel

Plus lumineux et sécurisants que leurs prédécesseurs, de nouveaux parcs de stationnement voient le jour partout en France, séduisant des maîtres d'ouvrage soucieux de réduire leur budget d'exploitation.

L'arrêté du 9 mai 2006 marque un tournant dans la conception des parkings silos aériens en leur permettant de bénéficier de règles de sécurité incendie moins strictes que les parkings souterrains. Un nouveau type d'ouvrage, ouvert en façade, se développe depuis : le parc de stationnement « largement ventilé », caractérisé par des façades distantes de moins de 75 m, un taux d'ouverture minimum de 50 % et une ouverture par niveau équivalente à 5 % de la surface au sol. Ne nécessitant ni compartimentage, ni ventilation, ni sprinklage, celui-ci réduit l'investissement de 25 à 30 % par[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°372

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2018 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Coûts (2/2) - Bureaux parisiens en métal et verre

Coûts (2/2) - Bureaux parisiens en métal et verre

Le même souci de privilégier la lumière naturelle et les apports solaires directs caractérise ces nouveaux bureaux parisiens, où performances énergétiques et environnementales riment avec[…]

Coûts (1/2) - Bureaux parisiens en métal et verre

Coûts (1/2) - Bureaux parisiens en métal et verre

Coûts de construction - Lieux de justice

Coûts de construction - Lieux de justice

Coûts et châtiments

Coûts et châtiments

Plus d'articles