Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Enquête

Salle de bains, un choix technique et esthétique

Enquête réalisée par Marianne Tournier

Sujets relatifs :

, ,
Salle de bains, un choix technique et esthétique

Les systèmes varient selon les fabricants. Les boîtiers d'encastrement Cristina viennent s'installer sur une structure préfabriquée.

© Cristina

Chaque robinetier ou presque propose une solution simplifiant l'encastrement des mitigeurs de douche ou bain-douche, thermostatique ou mécanique. Entre la facilité de pose et l'esthétique, il faut choisir !

Dans tous les catalogues, on trouve désormais un boîtier ou un corps d'encastrement des mitigeurs de douche ou bain-douche. Sachant que chacun d'eux est associé à une offre de plaques de commandes murales, non interchangeables entre fabricants, comment faire son choix ? D'autant que les caractéristiques techniques ne sont pas à négliger : les systèmes d'encastrement sont différents, variant en termes de profondeur de montage, de simplicité de pose, d'adaptabilité en fonction du mur support, de rattrapages des erreurs d'installation (comme l'inversion trop fréquente eau chaude/eau froide).

Guide de choix

Tous les corps de robinetteries à encastrer ne sont pas universels, c'est-à-dire adaptés quel que soit le type de mitigeurs et de fonctions. C'est pourquoi les fabricants proposent des outils de sélection, via des catalogues dédiés ou des configurateurs sur leur site internet (Cristina, Grohe… ). Dans ce dernier cas, on sélectionne les fonctions désirées (pomme de tête, douchette à main… ), l'esthétique (poignées rondes ou carrées… ) et l'on obtient la prescription complète (corps et boîtier).

Lorsque le choix doit être effectué sur un catalogue, on détermine le type de mitigeur, mécanique ou thermostatique, douche ou bain-douche. Car le corps ou le boîtier diffèrent parfois. La deuxième question à se poser concerne le robinet d'arrêt : est-il intégré ou pas ? S'il ne l'est pas, il convient de le prévoir, séparément. Le boîtier ou corps à encastrer est ensuite sélectionné selon le nombre de fonctions à assurer : avec une seule fonction, on alimente une douchette à main, avec deux fonctions on alimente une douchette à main ainsi qu'une pomme de tête à un seul jet. Pour alimenter une douchette et une pomme de tête à deux jets, il faut compter trois fonctions, et quatre lorsque la pomme de tête offre trois jets. Toutefois, plus de neuf installations sur dix se contentent d'une[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

N°360

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°360

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2017 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Le FCBA et l'EpaMarne s'engagent pour une ville durable

Le FCBA et l'EpaMarne s'engagent pour une ville durable

À l’occasion du SIMI, Georges-Henri Florentin, directeur général de l’Institut Technologique FCBA, et Laurent Girometti, directeur général d’EpaMarne/EpaFrance ont signé un partenariat[…]

07/12/2018 | ActualitéEnvironnement
Premières rénovations Bas Carbone BBCA

Premières rénovations Bas Carbone BBCA

Terrasses et platelages extérieurs bois (2/2) - Des origines variées

Enquête

Terrasses et platelages extérieurs bois (2/2) - Des origines variées

Terrasses et platelages extérieurs bois (1/2) - La simplicité à composantes multiples

Terrasses et platelages extérieurs bois (1/2) - La simplicité à composantes multiples

Plus d'articles