Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

ROBINETTERIE De la douche traditionnelle au bien-être corporel

Sujets relatifs :

ROBINETTERIE De la douche traditionnelle au bien-être corporel

Divers accessoires utilitaires et de rangement sont proposés et s’adap­tent sur la barre de douche. (Doc. Valentin.)

De la douchette minimaliste aux colonnes d’hydrothérapie multifonction, la douche est utilisée aussi bien pour se laver, que pour se détendre.Une notion de plaisir qui a fait évoluer les produits.

Lunivers de la douche évolue. Ainsi, environ 60 % des Français feraient avec plaisir et plus longtemps leurs ablutions dans leurs salles de bains, si ces dernières étaient mieux équipées.

Certes, la fonction principale de la douche est de nettoyer le corps, mais elle est devenue plus ludique en proposant de l’hydromassage, des soins du corps et de l’hydrothérapie de bien-être, associée parfois à de la chromatothérapie.

Simples en apparence,les appareils de douche sont dotés dorénavant d’une technologie avancée, afin de répondre aux différentes fonctions qu’ils doivent désormais assumer et aux contraintes d’économie qui se font plus pressantes.

De la plus simple à la plus sophistiquée, la douchette ou la colonne de douche est en premier lieu, un dispositif de plomberie mobile, semi-mobile ou encastré, utilisable dans une salle de bains, mais aussi, rappelons-le, dans l’équipement d’un évier dans une cuisine, comme accessoire de toilette intime dans les toilettes, comme appareils sanitaires dans les locaux de santé ou comme dispositif de sécurité dans les locaux industriels

(voir tableau pages suivantes).

Des produits peu consommateurs d’eau

La salle de bains étant devenue une pièce à vivre, les installations de douche se sont sophistiquées, aussi bien dans le domaine technique pour proposer un large éventail de fonctions, que dans la qualité du design des composants. Bien des paramètres entrent en ligne de compte dans le choix d’une douche. À chaque choix correspond une large palette de produits proposant des fonctions variées.

Les douchettes à main sur flexible sont simples, type « pomme d’arrosoir », offrant un seul jet, ou à plusieurs fonctions proposant d’un à cinq formes de jets, selon les modèles, mais le plus souvent à trois jets, pluie, pluie massante, jet fort et concentré.

Les produits affichent différents styles : du design minimaliste et sobre n’affichant que l’efficacité fonctionnelle, en passant par le classique au design « efficace », offrant un juste équilibre entre nostalgie et modernité ; au contemporain aux formes rondes et sensuelles, jusqu’au look futuriste conjuguant modernité et performances.

Produit technique, la douchette permet le choix des jets, soit via une rotation de la tête, soit d’une seule main à l’aide d’un bouton à commande intégrée dans la poignée. D’un diamètre de 50 à 150 mm, voire plus, la tête fixe ou orientable est équipée d’un dispositif anticalcaire constitué de picots en matériau souple (silicone, caoutchouc…) qui vibrent au passage de l’eau et évite ainsi le dépôt de tartre.

Afin d’économiser l’eau, des produits plus récents proposent un bouton « marche-arrêt » sur la poignée, permettant de gérer l’utilisation parcimonieuse de l’eau pendant le lavage corporel. Allant dans le sens des préoccupations environnementales et permettant d’économiser jusqu’à 50 % d’eau, sans perdre la qualité d’une douche, la douchette est conçue avec un système « Venturi » qui injecte de l’air dans le jet d’eau et qui le fractionne en gouttelettes sans produire de brumisation. Avec ce mécanisme, la régulation est automatique et le jet reste régulier en conservant sa pression d’origine. Pratique, une tête de douchette « de voyage » est présentée dans un écrin, afin d’être transportée.

De nombreux accessoires

Les flexibles, accessoires directement liés à la douchette, d’une longueur courante de 150 à 200 cm, sont constitués de multiples façons. Le tuyau en matériau de qualité alimentaire est protégé par du métal, de l’inox ou du PVC. Les embouts de raccordements sont en laiton,(plus durables) ou en matériau de synthèse. L’embout côté douchette peut être rotatif, supprimant ainsi les torsions qui dégradent rapidement le flexible. Certains flexibles sont dotés d’un embout antitartre.

Plus d’actualité, un clapet stabilisateur réduisant le débit de 15 litres à 7/9 litres se place sur l’embout d’extrémité. Ces divers produits répondent à la norme NF EN 1113.

Afin d’être utilisées facilement dans une cabine de douche, les douchettes à main et leur flexible sont installés sur des barres de douche de 600 à 900 mm de hauteur, faciles à poser en applique sur le mur. Fixes, les douches plafonnières sont constituées d’un pommeau fixé en apparent ou encastré au mur ou au plafond. De différents formats carrés ou circulaires, elles offrent un jet pluie. Les plus sophistiquées intègrent un éclairage par leds colorées. Selon les modèles, les leds assurent l’éclairage de la cabine de douche ou colorent les jets de différentes couleurs. La tendance étant aux plaques plafonnières de grandes dimensions, carrées en tôle d’acier inox perforée, au design sobre et épuré.

Une kyrielle de matières et de fonctions

Système économique ne nécessitant pas un gros investissement, les colonnes de douche permettent de créer une douche personnalisée sans avoir à effectuer de travaux lourds de plomberie. Elles permettent plutôt un remodelage de la salle de bains, sans devoir complètement retirer l’ancienne douche.

Fonctionnels, ces combinés de douche sont proposés en plusieurs modèles pour s’accom-­moder aux besoins divers. Ils sont composés d’une pomme de tête orientable de large diamètre (pouvant atteindre Ø 400 mm) diffusant une pluie enveloppante, d’une douchette à main, posée sur son curseur télescopique, pour une aspersion au plus près du corps et d’un inverseur, afin de sélectionner la pomme de tête ou la douchette à main. Se raccordant directement sur la robinetterie (mélangeur, mitigeur, mitigeur thermostatique), il existe des colonnes de douche pour tous les styles. Certains fabricants offrent également des modèles de colonnes pour la douche à hydromassage outhermostatiques.

Les colonnes d’hydrommassage sont des produits hybrides, dont les caractéristiques reprennent les avantages de bien-être des cabines de douche hydromassante et de thalasso, avec la simplicité d’installation de la pomme de douche classique.

Demandant peu de modifications de la plomberie existante, elles s’installent à l’aide d’un système d’accroche et nécessitent juste un raccordement simple au réseau d’eau. Cependant, elles nécessitent une pression d’alimentation d’eau supérieure à 2 bars et une installation particulière doit être prévue lorsque l’eau chaude est produite par un chauffe-eau instantané.

Tout-en-un aux fonctionnalités multiples, les colonnes d’hydromassage se composent d’un mitigeur mécanique, ou thermostatique, d’une douche de tête, d’une multitude de buses latérales de massage réparties sur la hauteur et d’une douchette à main multijet. Généralement, la colonne dispose également de façon standard d’un ou de plusieurs espaces de rangement. La puissance des jets entraîne une forte consommation d’eau. Pour répondre à cette préoccupation, des cabines de douche complètes intègrent dans le bac, un système de recyclage qui permet de n’utiliser qu’une trentaine de litres d’eau par utilisation.

Dans la majorité des cas, la coque de la colonne est réalisée en plastique ABS. Les modèles haut de gamme préfèrent le teck imputrescible, l’aluminium, l’inox, la pierre, le verre incassable, ou encore des matériaux tels que le Corian. Pour plus de bienfaits, la chromothérapie peut être intégrée dans le corps de la colonne.

Ne nécessitant pas de raccordement électrique, la production de la lumière est produite – simple phénomènephysique – par la différence de température de l’eau chaude et de l’eau froide.

Procurant une zone colorée dans la salle de bains, la lumière se déclenche au démarrage de la douche et s’allume progressivement pour habiller la colonne de lumière.

Tableau des fabricants

N°306

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°306

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2011 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Enquête- Sols sportifs

Enquête

Enquête- Sols sportifs

Les installations sportives indoor appellent la polyvalence afin de permettre l'exercice de plusieurs activités, sportives ou non. Les sols doivent ainsi pouvoir s'adapter à de nombreuses sollicitations.

03/05/2018 | Produit
Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête

Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête - Éclairage des musées

Enquête

Enquête - Éclairage des musées

Plus d'articles