Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Robinets cascade Des éléments du décor de la salle de bains

Sujets relatifs :

Robinets cascade Des éléments du décor de la salle de bains

Commandé par un joystick,ce mitigeur bain-douche mural génère une large nappe, s’écoulant d’une cascade en verre teinté à grand débit. (Doc. DR.)

Très recherchés pour la forme de leur bec cascade et l’esthétique de la nappe d’eau qui s’écoule, ces robinets offrent un débit plus faible favorisant déjà les économies d’eau. Toutefois, cette robinetterie n’est pas labellisable selon la norme européenne en vigueur.

Le robinet à effet cascade, très apprécié pour le design de son bec et la qualité esthétique de la nappe d’eau qui s’en extrait, est aujourd’hui à la croisée des chemins. Il n’est en effet ni normalisable, ni labellisable au sens de la norme européenne NF EN 817 qui a été modifiée en août 2008 pour prendre en compte les éléments économiseurs d’eau et les robinets à commande par joysticks. Il y a deux raisons majeures qui empêchent la normalisation de ces robinets. D’une part, le faible débit d’eau de sortie – proche de 9 litres par minute – est bien inférieur au minimum exigé par la norme. Or, pour obtenir un classement EAU ou ECAU (voir encadré), un robinet doit produire un débit d’eau minimum de 12 litres à la minute. Cet inconvénient, aujourd’hui rédhibitoire, pourrait toutefois devenir une qualité en matière de développement durable, si la norme abaisse le débit minimum exigible. Le conflit entre les valeurs affichées par la norme et l’intérêt d’économiser l’eau devrait amener à faire évoluer la norme vers un débit plancher de 9 l par minute (un peu plus pour les baignoires) – ce qui devrait faire l’objet d’une étude prochainement.

Des écoulements à double débit

D’autre part, le niveau acoustique est légèrement plus élevé que celui d’un robinet classique. Cela est dû à l’écoulement de la nappe d’eau dans les mécanismes car la surface de passage de l’eau étant plus grande, le mécanisme fait caisse de résonance et amplifie le bruit. Mais le faible décalage est relativement facile à réduire. Les autres critères du classement EAU ou ECAU sont d’ores et déjà pratiquement réalisés ou faciles à ajuster. Les caractéristiques dimensionnelles – et notamment la longueur du bec des robinets cascades – répondent déjà globalement aux critères définis dans la norme. Les cartouches utilisées respectent aussi les normes. Mais les fabricants ne demandent pas de classement pour éviter une dépense supplémentaire, sachant que leur produit ne serait pas conforme. Chaque industriel développe un système technique intégrant une cartouche très sophistiquée répondant aux normes, qu’il va décliner dans toute les gammes de ses robinetteries et en particulier dans la gamme des robinets cascades. Ces nouvelles cartouches assurent des écoulements à double débit. Un système intégré marque un arrêt de la manœuvre pour limiter le débit sans pour autant gêner l’appel d’un débit supérieur.

Enfin, si classement il y a, il sera délivré pour une gamme entière afin de conserver une homogénéité des produits. La norme indique que les robinets sont qualifiés sur trois appareils : lavabo, bain et bain-douche, et éventuellement le bidet s’il est proposé dans la gamme. Et si l’évolution de la norme intervient, la demande pour ces produits pourrait augmenter de manière notable.

Produit haut de gamme pour le particulier

Les robinetteries répondant à la norme sont systématiquement exigées dans le secteur hospitalier ou des maisons médicalisées ou de santé, dans le secteur de l’habitat social HLM, dans la promotion immobilière. Cela exclut donc le robinet cascade. La position de l’industrie hôtelière est plus souple à cet égard. En effet, l’architecte s’intéresse prioritairement au détail esthétique du produit en accordant moins d’importance au fait qu’il soit normalisé. Pour ses choix, la garantie de la qualité qu’il souhaite tient compte de la renommée de l’industriel qui propose le robinet, de la facilité d’entretien et de la souplesse de la maintenance. La motivation du choix par le grand public est très différente. Dans ce lieu de vie que devient la salle de bains haut de gamme, les appareils sanitaires sont plus importants et plus sophistiqués, et participent à la convivialité du lieu. Par exemple, le plan-vasque est plus grand qu’un simple lavabo sur colonne et une robinetterie classique peut paraître trop petite ou mal proportionnée dans ce nouvel ensemble. La robinetterie classique paraît « décalée », son volume ne s’accorde pas avec le style des sanitaires et son aspect est trop fonctionnel. Davantage en harmonie avec cet environnement, le robinet cascade offre des formes et des dimensions qui sont essentiellement dictées par le design du produit lui-même et l’aspect plus imposant de la nappe d’eau qui s’écoule.

Pour que son image soit cohérente, ce produit doit « peser lourd » et/ou utiliser des matériaux nobles. L’ensemble est réalisé en laiton avec une finition chromée et le bec d’écoulement peut être réalisé en verre trempé, transparent, translucide ou coloré. Les commandes sont réalisées en zamak qui ne transmet pas la chaleur.

Enfin, la commande par joystick apporte un effet original de ­modernité.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°286

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

BAU 2019 : la grande réunion mondiale sur l’enveloppe des bâtiments

BAU 2019 : la grande réunion mondiale sur l’enveloppe des bâtiments

Le salon BAU à ouvert à Munich ce matin, lundi 14 janvier, et durera jusqu’au samedi 19 janvier. Tous les deux ans, BAU offre un unique point de vue sur l’évolution des matériaux et des techniques de[…]

14/01/2019 | MateriauxActualité
Technal lance un Club pour les prescripteurs

Technal lance un Club pour les prescripteurs

Membranes d'étanchéité (1/2) - En voie de traditionnalisation

Enquête

Membranes d'étanchéité (1/2) - En voie de traditionnalisation

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Enquête

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Plus d'articles