Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Revêtir à la feuille d’or : une technique artisanale actualisée

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Depuis l’Antiquité, il est d’usage de rehausser les objets d’art et les bâtiments en les couvrant de feuilles d’or. C’est en fait le seul métal qui soit à la fois ductile et insensible à la corrosion et à l’oxydation.

Si la pratique a évolué au cours des temps, on dore toujours à la feuille d’après deux principaux procédés. La dorure à l’eau (à la détrempe) et la dorure à l’huile (la mixtion). La première, la plus ancienne, est toujours pratiquée, notamment pour des supports en bas-relief supportant mal d’autres procédés, tels le bois, le fer forgé,[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Autoconsommation - Vers des stratégies collectives

Autoconsommation - Vers des stratégies collectives

Les opérations individuelles dominent largement le paysage de l'autoconsommation électrique. Les réalisations collectives pourraient à leur tour se multiplier si les récentes avancées[…]

Panneaux solaires hybrides, la quête du rendement

Panneaux solaires hybrides, la quête du rendement

Recyclage et industrie : rien ne se perd, tout se transforme

Recyclage et industrie : rien ne se perd, tout se transforme

Le bois atteint la moyenne hauteur

Le bois atteint la moyenne hauteur

Plus d'articles