Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Revêtement de sols : système multirevêtement quadrillé

Sujets relatifs :

Revêtement de sols : système multirevêtement quadrillé

Laissant une grande liberté de choix pour le remplissage de la surface intérieure, ce système de lames forme des cadres carrés dans lesquels s’insèrent des dalles de sols en différents matériaux, souples ou durs.

Le système Quadra Floor ­proposé par Berry Floor est destiné à la réalisation de sols personnalisés, en locaux ­domestiques classés U2/U2s P2 E1 C0/C1 (classe 23) ou en ­locaux commerciaux à trafic modéré classés U3 P3 E1 C0/C1 (classe 33). Il est constitué de lames s’assemblant mécaniquement pour former des cadres carrés dans lesquels sont insérées des dalles, proposées dans un grand choix de matériaux souples ou durs. Le système permet une pose des dalles, flottante ou plus rarement scellée. Classées U3 P3 E1 C2, elles se composent d’un parement en stratifié haute pression décoratif (HPL) contrecollé sur un socle profilé en aluminium préalablement usiné, de deux clips en aluminium anodisé et en sous-face, de deux profilés anti-bruits en Epdm d’une dureté Shore de 75. Proposé en six finitions d’aspect brillant ou veiné bois – merisier américain, pin canadien, ébène, hêtre, chêne Mocha ou vieux – le parement résiste à l’abrasion, à l’eau ainsi qu’aux rayures, brûlures et chocs. Le profil du socle autorise le passage de câbles.

Une grande variété décorative

Les ailes des clips de 1,5 mm d’épaisseur protègent les chants du parement et apparaissent au nu du sol sous l’aspect d’un liseré élégant. De 1 128 mm de longueur, les lames ont une épaisseur totale de 16 mm ou, sans les joints en caoutchouc, de 13 mm, pour une pose scellée. Offrant une largeur visible de 126,8 mm, elles sont positionnées perpendiculairement les unes par rapport aux autres pour former le cadre capable d’accueillir des dalles de 500 x 500 mm. L’assemblage des lames entre elles s’effectue par l’encastrement d’équerres en ­polyamide, dans la découpe aménagée à cet effet dans le clip longitudinal en aluminium. Les lames sont ensuite vissées entre elles. Ce système procure un grand nombre de combinaisons décoratives en jouant avec les dalles de revêtements de sols de 500 x 500 mm proposées : des dalles de 12 mm d’épaisseur en pierre reconstituée, granit ou marbre composite ; de 10 mm d’épaisseur en moquette ; ou de 6 mm en verre. La mise à niveau – pour réaliser une épaisseur totale de 16 mm – est assurée par une sous-couche en ­polystyrène expansé de 4 mm pour les dalles minérales, un liège de 6 mm sur lequel la moquette peut être collée ou un « jonc de mer » (pour les pièces humides), un sisal ou un coco (pour les pièces sèches), de 10 mm, visible à travers le verre. Ces sous-couches associées aux joints des lames assurent l’isolation phonique de l’ensemble. Les dalles rigides sont posées ou extraites à l’aide de poignées à ventouses. À noter qu’une variante de ce système sera prochainement proposée à partir de lames de 75 mm de largeur formant des cadres de 300 x 300 mm, capables d’accueillir du carrelage.

L’ensemble se pose sur un support propre et stable à base de liants hydrauliques offrant des défauts de planéité inférieure à 5 mm sous la règle de 2 m, ou en panneaux dérivés du bois d’au moins 19 mm d’épaisseur. Il n’y a aucune exigence particulière sur le taux d’humidité résiduel du support et un film de polyéthylène n’est pas nécessaire contre les remontées éventuelles d’humidité. En réhabilitation, la pose est possible sur un carrelage existant adhérent (sans désafleurement et offrant une planéité équivalente à un support neuf) ou sur un sol plastique collé. Sur une moquette, la dépose du revêtement est nécessaire. Le nettoyage du sol se fait au balai ou à l’aspirateur. Toutefois, dans les ­pièces humides ou pour un nettoyage du sol à la serpillière légèrement humide, il est conseillé de fermer par un joint d’étanchéité l’espace de 0,35 mm existant entre les dalles et les lames.

Service Lecteurs 584

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°260

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Enquête- Sols sportifs

Enquête

Enquête- Sols sportifs

Les installations sportives indoor appellent la polyvalence afin de permettre l'exercice de plusieurs activités, sportives ou non. Les sols doivent ainsi pouvoir s'adapter à de nombreuses sollicitations.

03/05/2018 | Produit
Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête

Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête - Éclairage des musées

Enquête

Enquête - Éclairage des musées

Plus d'articles